1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Nanterre : un juge tient des propos sexistes en pleine audience
1 min de lecture

Nanterre : un juge tient des propos sexistes en pleine audience

Un magistrat du tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine) a dérapé lors d’un procès de violences conjugales le 31 mai. Il risque des poursuites disciplinaires.

un juge a reproché à une plaignante de s'être "soustraite à son devoir conjugal". (Photo d'illustration)
un juge a reproché à une plaignante de s'être "soustraite à son devoir conjugal". (Photo d'illustration)
Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

Un juge du tribunal de Nanterre a offert un spectacle surréaliste et déplorable lors d’une séance de comparution immédiate au tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine) mercredi 31 mai. Un homme de 48 ans comparaissait alors pour "menace de mort réitérée par conjoint“. La plaignante avait notamment produit des enregistrements des menaces répétés que lui adressait son conjoint, tel que la renvoyer "en Tunisie entre quatre planches".
 
Mais lorsque le prévenu fait remarquer que sa compagne avait décidé de faire chambre à part, le président du tribunal s’est alors adressé à la plaignante pour lui faire remarquer qu’elle se soustrayait à son devoir conjugal. "Il a insisté ! Par trois fois, il est revenu sur le devoir conjugal en expliquant même qu’il avait été juge aux affaires familiales et qu’il savait de quoi il parle ! Mais enfin, le devoir conjugal, ça n’existe pas. On n’est plus dans les années 1960 !", s'est insurgée Me Migueline Rosset, avocate de la partie civile, dans les colonnes du Parisien.
 
Outrée, l’avocate a rédigé un courrier à l’attention du président du tribunal de grande instance de Nanterre. Ce dernier a immédiatement convoqué le juge mis en cause et fera savoir si des sanctions seront prises dans les jours à venir. Le magistrat risque de perdre la présidence des comparutions immédiates qu’il assurait tous les mercredis.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/