1 min de lecture Hauts-de-Seine

Hauts-de-Seine : ils frappent des pompiers car ils n'interviennent pas assez vite

Trois pompiers qui intervenaient pour une panne d'ascenseur à Villeneuve-la-Garenne ont été pris à partie et frappés par les fils de la personne coincée.

Des pompiers en intervention (illustration)
Des pompiers en intervention (illustration) Crédit : Philippe Lopez/AFP
Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

Ils n'intervenaient pas assez vite au goût de certains. Trois pompiers ont été pris à partie samedi 29 septembre au soir à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine) alors qu'ils étaient en pleine intervention, rapporte Le Parisien. Tout commence par une banale panne d'ascenseur dans un immeuble du quartier de la Caravelle, vers 23 heures. Un homme de 75 ans est coincé dans la cabine, arrêtée au rez-de-chaussée mais dont les portes ne s'ouvrent pas.

"On a essayé d'appeler le bouton d'urgence mais personne ne répondait. Puis on a appelé la société qui entretient l'ascenseur. L'agent a mis 45 minutes à arriver", explique une voisine au quotidien francilien. L'agent, rejoint par un de ses collègues, ne parvient pas à ouvrir les portes de l'ascenseur afin de libérer le septuagénaire. "On a fini par contacter plusieurs fois les pompiers", affirme la voisine. 

Des coups de pied et de poing

Les esprits ont déjà commencé à s'échauffer lorsque ces derniers arrivent sur place, car des voisins expliquent au Parisien qu'ils "discutaient dehors mais ne faisaient rien". Deux des fils du septuagénaire s'énervent et donnent des coups de pied et de poing aux pompiers, ont constaté les forces de l'ordre. Les deux hommes, âgés de 33 et 38 ans, ont été placés en garde à vue. L'un des deux aurait reconnu avoir donné un coup de tête à un pompier et une gifle à un autre, tandis que l'autre nie toute violence. 

Ils devraient être déférés ce lundi 1er octobre pour "violences sur personne chargée d'une mission de service public", précise Le ParisienLes pompiers, "légèrement blessés", selon une source proche du dossier, ont été transportés à l'hôpital et ont écopé de deux jours d'ITT chacun. Le septuagénaire a fini par être libéré par d'autres pompiers, peu après minuit.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hauts-de-Seine Faits divers Pompiers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants