1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Haute-Loire : un sexagénaire retrouvé mort, son voisin mis en examen
1 min de lecture

Haute-Loire : un sexagénaire retrouvé mort, son voisin mis en examen

Un homme, accusé d'avoir tué son voisin samedi 30 janvier lors d'une altercation à Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), a été mis en examen pour meurtre, a déclaré le parquet de Clermont-Ferrand.

Un brassard de police (illustration)
Un brassard de police (illustration)
Crédit : THOMAS COEX / AFP
Sarah Belien & AFP

Il aurait, selon lui, porté que "quelques coups". Un homme de 45 ans a été mis en examen pour meurtre a indiqué le parquet de Clermont-Ferrand lundi 1er février, accusé d'avoir tué son voisin, âgé de 62 ans, le soir du samedi 30 janvier au cours d'une altercation au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire).

D’après les premiers éléments de l'enquête, une dispute aurait opposé la victime au locataire de l’appartement situé à l’étage supérieur, a rapporté le quotidien régional La Montagne. Vers 20 heures, l'assaillant aurait lui-même mis au courant des habitants de cette commune de l'Yssingelais qui ont prévenu les secours. Le suspect a été interpellé dans la soirée, alors qu’il sortait "de l’appartement à l’intérieur duquel a été découvert le corps sans vie du sexagénaire", a également indiqué le parquet.

À ce stade, le suspect ne "reconnaît pas formellement être à l'origine du décès de son voisin" et "a seulement déclaré avoir porté quelques coups", sans plus de précision, selon le procureur. Une autopsie révèle déjà que le décès pourrait être consécutif à un traumatisme crânien, mais aucune précision n'a été donnée concernant l'origine de la dispute.

L'homme n'avait pas pu être entendu au cours des premières heures de sa garde-à-vue, étant alcoolisé. Sa garde à vue a été prolongée dimanche soir afin qu'il soit présenté au parquet de Clermont-Ferrand, au pôle criminel de l'instruction. Ce lundi, le suspect a été placé en détention provisoire et une information judiciaire a été ouverte pour meurtre, a précisé Eric Maillaud, procureur de la République de Clermont-Ferrand.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/