1 min de lecture Intempéries

Haut-Rhin : un skieur porté disparu après une coulée de neige

Un autre skieur a été retrouvé vivant par les pompiers et les gendarmes de montagne, qui ont dû interrompre leurs recherches pour la nuit.

De la neige dans les Vosges (illustration)
De la neige dans les Vosges (illustration) Crédit : Sébastien Bozon / AFP
Gaétan Trillat et AFP

Un skieur de 26 ans est porté disparu depuis ce dimanche 17 janvier après une coulée de neige dans le massif des Vosges, en début d'après-midi. À 18h, les pompiers et gendarmes du Haut-Rhin ont annoncé devoir interrompre leurs recherches pour la nuit en raison des conditions météorologiques, tandis qu'un autre skieur, ami du jeune homme disparu, a lui été retrouvé vivant.

Les deux skieurs de randonnée étaient partis du Hohneck à la mi-journée et se trouvaient sur le versant alsacien de ce sommet du massif des Vosges qui culmine à plus de 1.300 mètres lorsque la coulée les a emportés. Une trentaine de pompiers haut-rhinois et 17 gendarmes, dont des militaires du PGM des Vosges, ont fouillé le secteur, parvenant à retrouver l'un des deux skieurs en milieu d'après-midi. Le jeune homme de 28 ans, qui ne présentait pas de blessures graves, a été conduit à l'hôpital pour des examens.

Les autorités avaient appelé les gens susceptibles de se rendre dans les Vosges ce week-end à la prudence après les importantes chutes de neige des derniers jours. La préfecture du Haut-Rhin avait ainsi mis en garde contre "le risque fort ce week-end (...) de coulées de neige et d'avalanches dans les pentes raides du massif vosgien". Ce dimanche soir, plus aucun département n'était placé en vigilance orange neige-verglas en France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Intempéries Neige Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants