1 min de lecture Faits divers

Grenoble : une crèche fermée après avoir reçu des menaces de dealers

La marie de Grenoble a décidé de fermer temporairement cette crèche située dans le quartier de la Villeneuve, après que le personnel a reçu des menaces émanant de dealers.

Serge Pueyo édité par Florine Boukhelifa

Une crèche obligée de fermer ses portes à causes de dealers. Le 4 janvier dernier, des jeunes ont menacé de s'en prendre au personnel de cet établissement situé dans le quartier de la Villeneuve, même de brûler le bâtiment. Pris de peur, les employés ont exercé leur droit de retrait avant que la mairie ne décide de fermer la structure le temps de l'enquête.

Suite à cette décision, de nombreuses familles sont en colère. Elles estiment que la mairie n'aurait pas dû fermer la crèche, malgré ces menaces. "C'est eux qui commandent ici, ce n'est pas normal", proteste une habitante interrogée. Pour une autre, "c'est scandaleux, la mairie devrait plutôt faire quelque chose contre les dealers, comme mettre plus de policiers dans le quartier. Les dealers ne doivent pas avoir le dernier mot".

Du côté de la mairie, la fermeture temporaire de la crèche est assumée. "Il n'y a aucune capitulation : on ferme très provisoirement pour protéger les agents et les enfants", explique Nicolas Kada, adjoint au maire de Grenoble, en charge de l'action sociale. "On attend simplement un retour à la normale, que les auteurs des faits soient identifiés, appréhendés et qu'il n'y ait plus aucune menace contre le personnel et les enfants", poursuit l'élu.

Une enquête a été ouverte par le parquet et la police tente d'identifier les jeunes à l'origine des menaces.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Dealer Grenoble
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants