2 min de lecture Pollution

Grande America : l'inventaire révèle 1.050 tonnes de produits dangereux à bord

L'inventaire des matières transportées par le navire a rendu été public. Le "Grande America", échoué au large de La Rochelle, renferme un impressionnant cocktail de substances toxiques et polluantes, dont 720 tonnes d’acide chlorhydrique.

Le navire Grande America a sombré au large des côtes françaises
Le navire Grande America a sombré au large des côtes françaises Crédit : AFP PHOTO /LOIC BERNARDIN/ MARINE NATIONALE
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
Journaliste

Dix jours après le naufrage du porte-conteneur italien, qui s'est échoué près des côtes atlantiques françaises à la suite d'un incendie le 12 mars dernier, le contenu de sa cargaison polluante est vient d'être dévoilé dans le détail par la préfecture maritime (Prémar) de l’Atlantique.

Après un premier inventaire dressé par la préfecture au lendemain de l'accident, qui faisait état de 365 conteneurs, dont 45 refermaient des substances nocives - notamment 2.200 tonnes de fioul lourd - la Prémar a demandé des "informations complémentaires" à l'armateur Grimaldi Group sur la nature exacte des produits transportés.

Et la liste impressionnante de matières chimiques confirme amplement l'inquiétude des habitants et des ONG, qui craignent une catastrophe écologique majeure. Puisqu'au total, 85 tonnes d’hydrogénosulfure de sodium, 62 tonnes de résine, 16 tonnes de substitut de White Spirit, 720 tonnes d’acide chlorhydrique, 25 tonnes de fongicides, 190 tonnes de diesel marin, 70.000 litres d’huile ou encore 9 tonnes d’aérosol, se trouvent toujours à bord du navire. 

À lire aussi
Vue des Pyrénées, depuis l'Ariège (Illustration) pollution
Les actualités de 22h - Pollution : il neige du plastique dans les Pyrénées, selon une étude

2.100 véhicules s'ajoutent au cocktail

Un état des lieux d'autant plus inquiétant que certaines de ces substances sont répertoriées par le code maritime international des matières dangereuses.

À celles-ci s'ajoutent d'autres produits, non dangereux mais néanmoins polluants : 5 conteneurs de lubrifiants, 2 tonnes de pneus, 18 tonnes d’engrais ou encore 24 conteneurs d’acier. Sans oublier les 2.100 véhicules que contenait le chargement dont 190 poids lourds, 22 bus ou 64 engins de chantier.

Tout est inquiétant dans cet inventaire.

Jacky Bonnemains, porte-parole de l'association "Robin des Bois"
Partager la citation

Pour Jacky Bonnemains, porte-parole de "Robin des Bois", une association de protection de l'environnement - qui a déposé plainte contre Grimaldi ce jeudi - "Tout est inquiétant dans cet inventaire". L'ex-membre de Greenpeace France, cité par Le Monde, précise que toutes les matières du bateau présentent un risque, rappelant que le contenu de 55 conteneurs demeure encore inconnu. Il indique par ailleurs que le fait qu'un recensement aussi complet ait été rendu public est exceptionnel "dans l'histoire de l'accidentologie maritime".

Nicolas Tamic, ex-commandant de la Marine Nationale et spécialiste des pollutions accidentelles des eaux, affirme quant à lui que l'acide, présent en grande quantité dans la cargaison, a tendance à se diluer "dans autant d'eau" : "On est dans une zone où il y a très très peu de courants (...) ce qui fait que la pollution reste sur place, mais elle n’est pas facile à attraper car elle est morcelée", a-t-il cependant ajouté.

Le littoral épargné pour 10 jours selon la Prémar

Plusieurs navires ont été affrétés par l'armateur pour récupérer une partie du chargement du "Grande America", d'où s'échappe encore du fioul et qui gît toujours à 4 600 m de fond, à l'Ouest de La Rochelle. Jusqu'ici, "trois conteneurs de produits alimentaires" ont pu être remontés selon Grimaldi.

La Prémar continue d'informer sur son site et son compte Twitter, les internautes de l'avancée des opérations menée par les équipages sur place, qui tentent notamment de pomper la nappe de fioul. La préfecture conclut qu'"une arrivée sur le littoral français d’amas de fioul lourd semble très peu probable avant 10 jours", en raison des conditions environnementales dans le golfe de Gascogne. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pollution Écologie Naufrage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797268420
Grande America : l'inventaire révèle 1.050 tonnes de produits dangereux à bord
Grande America : l'inventaire révèle 1.050 tonnes de produits dangereux à bord
L'inventaire des matières transportées par le navire a rendu été public. Le "Grande America", échoué au large de La Rochelle, renferme un impressionnant cocktail de substances toxiques et polluantes, dont 720 tonnes d’acide chlorhydrique.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/grande-america-l-inventaire-revele-1050-tonnes-de-produits-dangereux-a-bord-7797268420
2019-03-22 16:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Ifiwu1R99PiYnd-Gdvc0dg/330v220-2/online/image/2019/0313/7797200395_le-navire-grande-america-a-sombre-au-large-des-cotes-francaises.jpg