1 min de lecture Naufrage

Naufrage du "Grande America" : la Gironde et la Charente-Maritime en "pré-alerte"

Les préfectures des deux départements menacés par une pollution aux hydrocarbures ont placé leurs services en "phase de pré-alerte".

Le Grande America avant son naufrage, le 11/03/2019
Le Grande America avant son naufrage, le 11/03/2019 Crédit : AFP / Marine Nationale
Éléonore Merlin
et AFP

Il ne reste que quelques jours aux départements de la Gironde et de la Charente-Maritime pour se préparer. Jeudi 14 mars, les préfectures des deux départements ont annoncé avoir placé leurs services en "pré-alerte" pour anticiper la possible pollution des côtes par la nappe d'hydrocarbures échappée du navire italien "Grande America".

Concrètement, "cette phase comprend la préparation et le pré positionnement des moyens anti-pollution nécessaires, et l'organisation des opérations de reconnaissance à venir", soulignent les préfecture.

Mercredi, les reconnaissances aériennes ont permis de déceler une nappe d’hydrocarbures d'une dizaine de kilomètres de long et d'un kilomètre de large. Les côtes "pourraient être touchées par l'arrivée de la nappe dans un délai de 3 à 4 jours", précisent les départements dans un communiqué commun. 

Le "Grande America" a sombré avec des matières dangereuses et 2.200 tonnes de fioul lourd dans ses soutes à "180 milles (320 km) à l'ouest des côtes de la Charente-Maritime", rappellent les département dans un communiqué. Le préfet maritime de l'Atlantique, le vice-amiral d'escadre Jean-Louis Lozier, a ordonné l'appareillage depuis Brest du navire spécialisé dans la lutte antipollution BSAA Argonaute. Il était attendu sur zone jeudi matin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Naufrage Pollution Charente-Maritime
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants