1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. "Gilets jaunes" : dans la Manche, les routiers bloquent les manifestants
1 min de lecture

"Gilets jaunes" : dans la Manche, les routiers bloquent les manifestants

Agacés par l'absence de barrages filtrants qui leur auraient permis de circuler tout en laissant les "gilets jaunes" manifester, les chauffeurs de poids-lourds ont décidé à leur tour de bloquer les manifestants.

Des "gilets jaunes" sur l'autoroute à Valenciennes (illustration)
Des "gilets jaunes" sur l'autoroute à Valenciennes (illustration)
Crédit : FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

"Ils ne veulent pas faire du filtrant ? On va les bloquer aussi. Ils verront ce que c'est de ne pas rentrer chez soi le soir." Face au durcissement du mouvement des "gilets jaunes", les chauffeurs routiers ont inversé la tendance le temps de quelques heures, raconte France Bleu Cotentin
La scène se passe mardi 20 novembre sur l'autoroute A84 à hauteur de Guilberville, dans la Manche, et sur les routes convergentes. Les bloqueurs, qui refusaient de laisser passer les routiers, ont été bloqués.

Pour ce faire, les chauffeurs ont utilisé leur instrument de travail, le camion. Il a suffi de deux semi-remorques pour bloquer l'accès à l'autoroute et ainsi empêcher le bon déroulement de la manifestation des "gilets jaunes".

Si plusieurs routiers français prenaient jusque-là leur mal en patience par solidarité avec les "gilets jaunes", cette entente semble avoir atteint ses limites au quatrième jour du mouvement. Ce blocage des chauffeurs de camions visait également à prendre les devants face à des gendarmes inactifs. Ces derniers n'ont eu ordre d'intervenir que tardivement pour débloquer le tronçon bloqué par les manifestants, selon France Bleu Cotentin.

La rédaction vous recommande

Finalement, les "gilets jaunes" ont abdiqué et laissé passer les camions, avant d'être évacués par les gendarmes. En fin de journée leur motivation n'était cependant pas altérée, ils promettaient de "revenir à Guilberville" pour bloquer un rond-point stratégique. Ce mercredi 21 novembre toutefois, le calme semble être revenu pour de bon sur cette portion de route.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire