1 min de lecture Meurtre

Finistère : un sexagénaire condamné à 25 ans de prison pour avoir tué sa femme

En janvier 2018, Pierre Douguet avait appelé la police après avoir tiré au fusil sur sa femme. Le sexagénaire a été condamné par la cour d'assises du Finistère à 25 ans de prison.

Palais de justice de Quimper
Palais de justice de Quimper Crédit : Google maps
Marie Gingault et AFP

Après avoir tiré sur sa femme, Pierre Douguet 63 ans avait appelé la police pour les informer de son acte. Jugé par la cour d'assises de Quimper, il a écopé d'une peine d'emprisonnement de 25 ans.

Le sexagénaire, éducateur sportif à la retraite, est l'ancien président du bagad (orchestre breton) de Penhars à Quimper. Le 27 janvier 2018, l'homme tire au fusil sur sa femme qui se trouvait dans la chambre à coucher, avant de prévenir la police. 

Au moment des faits, l'homme était alcoolisé. Il avait deux grammes d'alcool par litre de sang au moment de son placement en gare à vue. Sa femme, une infirmière de 59 ans était, selon les témoignages, très amoureuse de son mari. Elle est décédée le lendemain à l’hôpital, des suites de ses blessures. 

L'homme a toujours nié avoir eu l'intention de vouloir tuer sa femme. Le rapport balistique a révélé 67 tirs de carabine au total, dans la chambre à coucher et la salle de bain. Une trentaine de douilles vides ont été découvertes le jour du drame. Les autres impacts témoignaient d'épisodes de violence antérieurs.

Une homme agressif

À lire aussi
Andorre (illustration) meurtre
Andorre : il met le feu à l'appartement de son ancien patron et le tue

Le couple rencontrait des problèmes d'argent, de santé et de violence sur fond d'alcool.  La situation s'est agravée lorsque que Pierre Douguet avait perdu son permis de conduire pour conduite en état d'ivresse, en 2010.

"L'agressivité (de mon père) a toujours été un problème", a témoigné lundi au premier jour du procès l'un des fils du prévenu. Celui-ci a assuré que son père, souvent persuadé d'être la victime d'un complot, voulait "toujours (...) tuer quelqu'un quand il était en colère".

Pierre Douguet avait été condamné à six mois d'emprisonnement pour avoir conduit un véhicule sur les lieux d'un attentat du Front de Libération de la Bretagne (FLB). Il avait été gracié en 1981. Pour le meurtre de sa femme, l'homme a été condamné à 25 ans de prison et sept ans de suivi socio-judiciaire avec injonction de soins.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Meurtre Finistère Quimper
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants