1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Femme morte retrouvée dans une rivière de l'Aude : son compagnon avoue l'avoir tuée
2 min de lecture

Femme morte retrouvée dans une rivière de l'Aude : son compagnon avoue l'avoir tuée

Un SDF, compagnon de la jeune femme retrouvée morte dans une rivière de l'Aude, a été mis en examen pour meurtre sur personne vulnérable ce vendredi 2 juillet.

Un brassard de police. (Illustration)
Un brassard de police. (Illustration)
Crédit : THOMAS COEX / AFP
Sarah Belien & AFP

Un féminicide de plus. Un homme de 28 ans, sans domicile fixe, a été mis en examen pour le meurtre d'une jeune femme retrouvée lestée d'un sac de pierres dans une rivière de l'Aude, a-t-on appris du procureur de Narbonne ce vendredi 2 juillet. Il entretenait une relation avec elle depuis quelques mois.

"L’homme évoque une altercation mais s’il reconnaît sa pleine responsabilité dans la mort de la jeune femme, il ne donne aucune précision sur les circonstances", a indiqué le procureur de la République Éric Camous lors d'une conférence de presse. Après une violente dispute près de la Berre, "il se revoit, maintenir la tête de la victime sous l’eau, mais ne dit rien de plus", déclare le procureur.

L'homme a affirmé avoir pris la victime, une femme de 24 ans, en auto-stop au mois de mai, avant d'entamer une liaison avec elle. Selon La Dépêche, l'homme aurait assuré que la jeune femme supportait mal de l'avoir chez elle et qu'il avait mal pris le fait qu'elle évoque une relation avec un ancien compagnon. Une dispute éclate alors le 8 juin, lors de laquelle l'homme la tue, avant de mettre des pierres de la berge dans le sac de voyage de la victime, attacher à son corps à ce sac avec son soutien-gorge et son maillot de bain, puis le jeter dans la Berre.

Des "troubles de la personnalité"

Toujours selon le quotidien régional, les enquêteurs ont remonté jusqu'à cet homme en resserrant leurs recherches autour du cercle d'amis de la jeune femme. Ils ont ensuite été orientés par l'utilisation de sa carte bleue quelques heures après la découverte de son corps. L'homme, originaire de Paris, avait été interpellé afin d'éviter toute fuite. C'est alors qu'il a tout avoué. Eric Camous a également fait état de "troubles de la personnalité" chez cet homme. "Nous attendons beaucoup des expertises psychiatriques", a-t-il ajouté.

À lire aussi

La jeune femme de 24 ans avait été placée sous tutelle et venait d'être relogée à Narbonne. Elle avait obtenu un logement indépendant après une violente dispute avec sa mère, elle-même sous tutelle, avec qui elle habitait jusque-là. Des amis de la jeune femme avaient envoyé un avis de recherche sur les réseaux sociaux constatant qu'elle ne donnait plus signe de vie depuis le 5 juin. Ce sont deux jeunes femmes qui se baignaient dans la Berre qui ont découvert son corps le 10 juin dernier.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/