1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Féminicide : une femme tuée à l'arme blanche par son mari dans le Lot-et-Garonne
1 min de lecture

Féminicide : une femme tuée à l'arme blanche par son mari dans le Lot-et-Garonne

VU DANS LA PRESSE - Une femme de 55 ans a été tuée à l'arme blanche par son compagnon à Armillac dans le Lot-et-Garonne.

Un brassard de police. (Illustration)
Un brassard de police. (Illustration)
Crédit : THOMAS COEX / AFP
Camille Guesdon

C'est une nouvelle histoire glaçante de féminicide. Selon les informations de Sud Ouest relayées par France Bleu, le corps d'une femme de 55 ans a été retrouvé par des gendarmes, vendredi 11 juin dans la soirée, à son domicile situé à Armillac dans le Lot-et-Garonne.

Les gendarmes de Saint-Pée-sur-Nivelle dans les Pyrénées-Atlantiques se sont inquiétés de la disparition d'un homme de 58 ans vendredi 11 juin. Après en avoir informé leurs collègues du Lot-et-Garonne, ces derniers ont décidé de se rendre au domicile de sa femme situé à Armillac. C'est en se rendant sur place que l'équipe de gendarmes a découvert le corps sans vie de la femme. Selon le parquet d'Agen, la victime est décédée par arme blanche quatre ou cinq jours auparavant.


Après des recherches, le compagnon de la victime a été retrouvé par les forces de l'ordre dans la matinée du samedi 12 juin, chez lui, à Saint-Pée-sur-Nivelle. L'homme a immédiatement été placé en garde à vue. Selon les informations du parquet, le suspect a avoué être l'auteur du coup de couteau qu'il aurait porté à sa compagne lors d'une dispute. Inconnu de la justice, l'homme n'avait fait l'objet d'aucune condamnation ou de procédure judiciaire et sa femme n'avait jamais porté plainte pour violences conjugales. Il était encore en garde à vue dimanche 13 juin.

Un enquête menée par les gendarmes de la section de recherche de Bordeaux et d’Agen, devrait permettre d’en savoir plus sur les circonstances exactes du drame. Une autopsie prévue dans les prochains jours devra déterminer le jour du décès. Selon les informations du collectif qui recense les féminicides en France, cette victime de féminicide serait la 53ème, tuée par son conjoint ou ex conjoint depuis le début de l'année 2021 en France. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/