1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. FBI : Mark Ruskin, ancien agent infiltré, dévoile les secrets d'une bonne couverture
2 min de lecture

FBI : Mark Ruskin, ancien agent infiltré, dévoile les secrets d'une bonne couverture

En 27 ans de carrière au FBI, Marc Ruskin a toujours été un autre que lui-même. Il raconte son métier à Flavie Flament dans "Jour J".

Mark Ruskin ancien agent infiltré du FBI
Mark Ruskin ancien agent infiltré du FBI
Crédit : RTL
L'INTÉGRALE - FBI : Mark Ruskin : dans la peau d'un espion
00:28:15
INÉDIT - FBI : les qualités requises pour être un bon agent infiltré selon Marc Ruskin
00:03:11
LE CHOIX DE FLAVIE - FBI : comment se fabriquer un faux passé quand on est infiltré ?
00:01:55
Keltoum Lehbab & Flavie Flament

Faux papiers, faux métiers, faux passeport, fausse petite amie... La couverture doit être imparable pour approcher les mafieux, les barons de la drogue ou les flics corrompus. Sinon, c’est la mort. Au micro de Flavie Flament dans Jour J, l’ancien agent infiltré du FBI (Federal Bureau of Investigation) Marc Ruskin, nous dévoile les coulisses de ses plus grandes missions.

Marc Ruskin intègre le FBI le 31 mars 1985 à l'âge de 29 ans. Ancien procureur pour le plus grand plaisir de ses parents, l’agent avait caché sa reconversion. Ces derniers apprendront que leur fils est un agent infiltré par le biais de son supérieur. "Il leur a dit : 'Si vous saviez, votre fils fait plus de trucs dangereux en 6 mois qu’un agent typique fait en 5 ans', ils n’étaient pas très heureux d’apprendre ça." a-t-il confié sur RTL.

Alex Perez, Henri-Marc Renard, Daniel Martinez ou encore Jean-Marc... L’agent Marc Ruskin a porté plus de 12 identités au cours de sa carrière. Toutes reposaient sur des légendes, autrement dit des fausses biographies qui lui servaient de couverture.

Pour développer une légende, ça me prenait beaucoup de temps, environ 6 mois

Marc Ruskin

Dans son livre Le caméléon, Marc Ruskin raconte les difficultés à créer une légende. "Pour développer une légende, c’est important d’abord de comprendre l’enquête et d’étudier les cibles. Et après, dans ma tête, je développais une personnalité, un caractère qui aura la capacité de gagner la confiance de la cible", explique l’ancien agent infiltré.

À lire aussi

Contrairement à ce que l’on peut voir dans les films, on ne lui donnait pas une identité et une histoire déjà toute prête. Marc Ruskin était celui qui préparait ses couvertures de A à Z avant d’entrer en contact avec la cible.

"Pour développer une légende, ça me prenait beaucoup de temps, environ 6 mois. On ne peut pas juste inventer et dire, je suis né là, il faut que ce soit vérifiable. Si une personne te soupçonne et commence à faire des recherches, ils doivent trouver quelque chose qui correspond à ce que tu as dit. [...] C’était là où il y avait beaucoup de boulot à faire.", raconte l'agent sur RTL.

Jour J, c'est l'émission des grands entretiens d'actualité internationale, culturelle, économique et politique. Chaque jour sur RTL de 20h à 21h et en podcast, Flavie Flament reçoit un acteur de l'actualité et revient avec lui sur une date fondamentale de sa vie.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires