2 min de lecture Homicide

États-Unis : la policière qui a tiré sur un Afro-Américain à Minneapolis a été inculpée

La policière, âgée de 48 ans, a été placée en détention et inculpée pour "homicide volontaire" après avoir ouvert le feu sur un jeune Afro-Américain de 20 ans dimanche 11 avril.

Un rassemblement devant le poste de police de Brooklyn center à Minneapolis dans leMinnesota, le 11 avril 2021, après la mort d'un jeune afro-américain, sous les tirs d'un policier
Un rassemblement devant le poste de police de Brooklyn center à Minneapolis dans leMinnesota, le 11 avril 2021, après la mort d'un jeune afro-américain, sous les tirs d'un policier Crédit : Stephen Maturen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Marie Gingault
Marie Gingault et AFP

Dimanche 11 avril, une policière du Minnesota a abattu un jeune Afro-Américain de 20 ans avec son arme de service, près de Minneapolis. Après trois nuits de manifestations et de violences, l'agente a été arrêtée et inculpée ce mercredi 14 avril.

Kim Potter, une policière blanche âgée de 48 ans, a ouvert le feu sur Daunte Wright dimanche dernier, lors d'un banal contrôle routier à Brooklyn Center, dans la banlieue de Minneapolis. L'agente a assuré avoir confondu son arme de service avec son Taser électrique. 

La quadragénaire a été placée en détention ce mercredi et inculpée pour "homicide involontaire", a annoncé le procureur Peter Orput, en charge du dossier. Elle sera rapidement présentée à un juge, a-t-il précisé dans un communiqué. "Nous avons l'intention de prouver que l'agente Potter a négligé sa responsabilité de protection du public quand elle a utilisé son arme de service plutôt que son Taser", ont commenté les services du procureur.

Couvre-feu et renforts à Minneapolis

Ce drame a ravivé les tensions à Minneapolis où se déroule actuellement le procès de Derek Chauvin, le policier jugé pour le meurtre de George Floyd. Le 25 mai 2020, l'agent était resté agenouillé pendant près de dix minutes sur le cou de l'Afro-Américain, dont le supplice, filmé, avait engendré des manifestations géantes dans le monde entier.

À lire aussi
États-Unis
États-Unis : Bo, le chien des Obama et star de la Maison blanche est décédé

Fin mai, plusieurs commerces et un commissariat de Minneapolis avaient brûlé. Redoutant de nouvelles violences, les autorités ont décrété, dès dimanche soir, un couvre-feu et ont appelé des renforts de la garde nationale. 

Néanmoins, malgré ce dispositif renforcé, des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont eu lieu chaque nuit depuis la mort de Daunte Wright. Mardi soir, 78 personnes ont été interpellées après un nouveau face-à-face avec des policiers. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Homicide Justice Décès
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants