2 min de lecture Accident

Mort d'Emiliano Sala : le footballeur exposé à du monoxyde de carbone avant le crash

Le footballeur Emiliano Sala, décédé dans un crash d'avion, le 21 janvier dernier, ainsi que son pilote ont été exposé au monoxyde de carbone. La famille de l'ancien attaquant du FC Nantes demande que l'avion soit repêché pour être inspecté.

>
Emiliano Sala exposé à des doses potentiellement mortelles de monoxyde de carbone Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
795_Marielle Fournier
Marielle Fournier et AFP

Un niveau "potentiellement mortel" de monoxyde de carbone. Les enquêteurs britanniques ont annoncé que le footballeur argentin Emiliano Sala et son pilote ont probablement été intoxiqué avant le crash de leur avion dans la Manche, en janvier. 

"Des tests toxicologiques ont révélé que le passager présentait un niveau de saturation élevé en COHb", un produit qui associe le monoxyde de carbone et le sang, rapporte le bureau d'enquête britannique sur les accidents aériens dans un rapport intermédiaire. 

Le footballeur présentait un taux de saturation en carboxyhémoglobine de 58 % alors qu'un niveau de plus de 50 % chez un individu en bonne santé est considéré comme potentiellement fatal, précise le rapport. Ce taux est susceptible de provoquer des convulsions, une perte de conscience ou une crise cardiaque.

"Il est clair d'après les symptômes que l'exposition au CO peut réduire ou inhiber la capacité d'un pilote à piloter un avion en fonction du niveau d'exposition", expliquent les enquêteurs.

La famille du footballeur demande un examen de l'avion

À lire aussi
La ville de Mont-de-Marsan dans les Landes abattoir
Mont-de-Marsan : un veau s'échappe d'un abattoir et provoque plusieurs accidents

L'attaquant du FC Nantes rejoignait en avion le club de Cardiff où il venait d'être transféré, le 21 janvier quand le crash a eu lieu. Le corps du sportif de 28 ans avait été retrouvé dans la carcasse de l'appareil plus de deux semaines après l'accident et à 67 mètres de profondeur.  Le corps du pilote, lui, n'a pas été retrouvé

"Les avions à moteurs à piston produisent de fortes concentrations de monoxyde de carbone qui sont acheminées hors de l'appareil par le système d'échappement", ont déclaré les enquêteurs. "Une mauvaise étanchéité de la cabine ou des fuites dans les systèmes de chauffage et de ventilation par les gaz d'échappement peuvent permettre à du monoxyde de carbone d'entrer dans la cabine" et dans le poste de pilotage. 

La famille d'Emiliano Sala demande à ce qu'un examen technique détaillé de l'avion soit réalisé et demande aux enquêteurs de repêcher l'épave. 

Le club de Cardiff a dit être "préoccupé" par le rapport intermédiaire, "qui montre une fois de plus que l'avion utilisé pour Emiliano Sala n'était pas approprié". "Nous continuons de penser que ceux qui ont contribué à ce qu'il soit utilisé doivent rendre des comptes dans cette tragédie", a déclaré un porte-parole.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Accident FC Nantes Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants