1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. DOCUMENT RTL - Prise d'otages à Paris : Me Noachovitch raconte son échange avec le preneur d'otages
2 min de lecture

DOCUMENT RTL - Prise d'otages à Paris : Me Noachovitch raconte son échange avec le preneur d'otages

Selon Sylvie Noachovitch, le preneur d'otages "voulait simplement (la) joindre pour (qu'elle) devienne son avocate".

Des policiers près d'une quincaillerie, où un homme armé d'un couteau, "connu pour ses troubles psychiatriques", a pris en otage deux femmes dans le 12e arrondissement de Paris, le 20 décembre 2021. L'une des deux otages a été libérée.
Des policiers près d'une quincaillerie, où un homme armé d'un couteau, "connu pour ses troubles psychiatriques", a pris en otage deux femmes dans le 12e arrondissement de Paris, le 20 décembre 2021. L'une des deux otages a été libérée.
Crédit : JULIEN DE ROSA / AFP
Me Noachovitch, avocate de Omar Raddad, raconte son dialogue avec le preneur d'otage du 12e arrondissement
00:05:56
Me Noachovitch, avocate de Omar Raddad, raconte son dialogue avec le preneur d'otage du 12e
00:05:56
Amandine Bégot & Pascal Praud - édité par Florine Boukhelifa

La prise d'otages aura finalement duré 17 heures. L'homme qui a retenu de force deux femmes dans une quincaillerie du 12e arrondissement de Paris s'est rendu mardi 21 décembre. La veille, il avait demandé à parler au Garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti, et à l'avocate de Omar Raddad, maître Sylvie Noachovitch.

"Il n'y avait absolument aucun lien" entre Omar Raddad et le preneur d'otages, rectifie maître Noachovitch au micro de RTL. Selon elle, ce dernier, qui vraisemblablement la suivait depuis plusieurs années, "voulait simplement (la) joindre pour (qu'elle) devienne son avocate". "Il a employé les grands moyens puisqu'il est passé par une prise d'otages", s'étonne encore celle qui a cru "à un canular" lorsqu'elle a été contactée par la Brigade de recherche et d'intervention (BRI).

Le forcené, "un homme extrêmement angoissé et stressé, était persuadé d'avoir été empoisonné par son médecin", révèle Sylvie Noachovitch. "C'est quand même difficile de raisonner quelqu'un dans ces conditions, persuadé d'être victime d'une erreur médicale considérable", poursuit-elle.

Un homme "en désespérance", selon l'avocate

Malgré l'insistance de l'avocate pour que l'homme libère ses otages, ce dernier est resté sur ses positions. "C'était une conversation qui n'en finissait plus parce qu'il restait dans son discours et moi dans le mien", raconte encore maître Noachovitch qui n'a cependant "pas senti au téléphone qu'il s'agissait de quelqu'un de dangereux, mais de quelqu'un en désespérance".

À lire aussi

"À la fin, il me raccrochait au nez en me disant +puisque c'est comme ça, je veux aussi parler au garde des Sceaux", ajoute l'avocate. Sylvie Noachovitch, qui a tenté de faire comprendre au preneur d'otages "qu'il faut adopter la voie de la justice et non celle de la violence" a finalement veillé toute la nuit, au cas où ce dernier souhaitait reprendre contact avec elle.

L'homme d'une cinquantaine d'années, connu pour souffrir de troubles psychiatriques, n'aura finalement pas recontacté l'avocate avant son interpellation dans la matinée de mardi.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/