1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Disparition de Lucas Tronche : "Toutes les hypothèses restent ouvertes", selon le procureur
1 min de lecture

Disparition de Lucas Tronche : "Toutes les hypothèses restent ouvertes", selon le procureur

Jeudi 24 juin, les pompiers du Gard ont découvert des ossements et un sac-à-dos pouvant appartenir à l'adolescent disparu en 2015.

Avis de recherche pour Lucas Tronche, 16 ans, disparu le 18 mars 2015.
Avis de recherche pour Lucas Tronche, 16 ans, disparu le 18 mars 2015.
Lucas Tronche : suicide, accident ou altercation ?
01:44
Thomas Prouteau

Six ans après la disparition de Lucas Tronche, des ossements pouvant être ceux du jeune homme ont été retrouvés à Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard.

Le père de Lucas Tronche, Éric, avait pris la parole le 7 juin dernier dans l'émission Appel à témoins sur M6 : "Je voudrais moi aussi passer un appel, quel que soit le scénario qui s'est passé, si quelqu'un sait où est le corps de Lucas, qu'il appelle d'une manière anonyme, qu'il révèle où est le corps pour que cette histoire s'arrête".

Les recherches se sont concentrées sur une zone escarpée ces dernières semaines. À proximité de la découverte, un sac semblable à celui de l'adolescent et des vêtements. Des analyses vont être réalisées.

"Ce matin, des policiers accompagnés des pompiers du Gard, l'unité d'intervention en milieu périlleux, ont découvert en plein milieu d'une falaise un sac-à-dos, explique Éric Maurel, procureur de Nîmes. Il est fortement identique à celui qu'avait Lucas Tronche, mais bien entendu il est très dégradé par les intempéries. Il reste à s'assurer que c'est le bon. Ils ont aussi découvert des ossements d'origine humaine et des débris de vêtements. Je ne peux procéder à aucune affirmation pour l'instant. Il y a des éléments qui nous permettent de penser que ça pourrait être Lucas Tronche, un endroit qu'il fréquentait".

À lire aussi

Le procureur poursuit : "On va attendre les comparaisons génétiques pour s'assurer que c'est bien lui. Toutes les hypothèses restent ouvertes : à savoir un accident comme une chute accidentelle, un suicide, ou peut-être une altercation avec un autre individu. Mais les débris humains ne nous permettent même pas de savoir si c'est la chute qui a causé la mort".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/