1 min de lecture Élysée

Dîner à l'Élysée : deux plaintes déposées contre X pour mise en danger de la vie d'autrui

Emmanuel Macron a été testé positif au coronavirus jeudi 17 décembre. Un dîner à l'Élysée à plus de six mercredi soir est depuis pointé du doigt. À ce sujet, deux plaintes ont été déposées contre X pour mise en danger de la vie d'autrui.

Le palais de l'Élysée en novembre 2018 (illustration)
Le palais de l'Élysée en novembre 2018 (illustration) Crédit : Ludovic MARIN / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et Alice Moreno

À la suite du dîner qui s'est tenu à l'Élysée mercredi 16 décembre, deux associations - Victimes Coronavirus France et l'association de commerçants "les Pendus" -  portent plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui.

D'après leur avocat, Me Fabrice Di Vizio, une première plainte au pénal a été déposée auprès du procureur de la République de Paris ce matin, susceptible de viser "l'ensemble des participants du dîner à l'exception de Jean Castex et d'Emmanuel Macron". Une seconde plainte a été déposée dans le même temps à la Cour de Justice de la République, "contre Jean Castex", précise l'avocat.

"L'aveu d'irresponsabilité est marquant : les gouvernants ont été 10 à avoir participé, ce 16 décembre, à un long dîner sur des sujets ne revêtant pas de caractère d'urgence, violant ainsi le couvre-feu en vigueur depuis la veille", précise le communiqué du cabinet Di Vizio.

Plusieurs questions sont posées par le cabinet d'avocat, parmi lesquelles : "Pourquoi Jean Castex s'est-il isolé contrairement aux autres participants du dîner ? Est-ce que les attestations étaient bien remplies ? La réunion était-elle réellement urgente ?".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élysée Justice Présidence de la République
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants