1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Décès dans un Ehpad : la mairie de Lherm n'a "jamais eu écho de dysfonctionnements"
1 min de lecture

Décès dans un Ehpad : la mairie de Lherm n'a "jamais eu écho de dysfonctionnements"

INVITÉ RTL - L'adjoint au maire de Lherm, Frédéric Pasian, s'est exprimé après le décès de cinq personnes âgées au sein d'une Ehpad de sa commune, à la suite d'une possible intoxication alimentaire.

L'Ephad La Cheneraie à Lherm (Haute-Garonne), le 1er avril 2019
L'Ephad La Cheneraie à Lherm (Haute-Garonne), le 1er avril 2019
Crédit : ERIC CABANIS / AFP
Décès dans un Ehpad : la mairie de Lherm n'a "jamais eu écho de dysfonctionnements"
00:03:51
Japon : un burger à 800 euros pour introniser le nouvel empereur
00:00:27
Décès dans un Ehpad : la mairie de Lherm n'a "jamais eu écho de dysfonctionnements"
00:03:52
Japon : un burger à 800 euros pour introniser le nouvel empereur
00:00:28
Christelle Rebière - édité par Quentin Marchal

La commune de Lherm, située au sud de Toulouse, est en deuil après le décès de 5 résidents dans un Ehpad à la suite d'une possible intoxication alimentaire. Au total, vingt-deux personnes âgées "auraient été victimes d'une intoxication alimentaire dans la soirée du 31 mars après le dîner", précise la préfecture dans un communiqué, ajoutant que 15 autres personnes sont en "urgence relative".

Invité sur RTL, ce lundi 1er avril, Frédéric Pasian, adjoint au maire de Lherm, est encore sous le choc : "C'est un drame auquel nous ne sommes jamais préparés d'autant plus que ça touche des personnes de l'entourage des Lhermois. Notre rôle d'élu est d’accueillir dans la salle des fêtes de la commune les familles. Une cellule médico-psychologique a été mise en place avec les moyens de la Croix-Rouge".

L'adjoint au maire affirme que cet établissement, propriété depuis peu du groupe Korian, ne souffrait pas d'une mauvaise réputation dans la commune : "La municipalité de Lherm n'a jamais eu d'échos concernant la baisse de qualité des prestations de l'Ehpad. La Chêneraie, qui est une maison de retraite très récente puisqu'elle date de 2006. Nous n'avions aucun écho concernant des dysfonctionnements, des maltraitances ou des problèmes particuliers".

Si l'enquête en cours n'évoque pour l'heure que des "soupçons d'intoxication alimentaire", les chambres ainsi que la cuisine de l'établissement ont été placé sous scellés. "Une réunion est prévue en début d'après-midi à la mairie en présence de la préfecture. On aura peut-être de nouveaux éléments", a ajouté Frédéric Pasian.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/