1 min de lecture Coronavirus France

Creuse : une femme anti-masque convoquée par la justice après avoir frappé une infirmière

La justice a convoqué une femme de 70 ans qui avait frappé une infirmière au Centre Hospitalier de Guéret (Creuse). Cette dernière lui avait demandé de porter un masque de protection.

Il y a eu 36.300 nouveaux cas en 24 heures ce mardi 3 novembre
Il y a eu 36.300 nouveaux cas en 24 heures ce mardi 3 novembre Crédit : JOEL SAGET / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Une femme de 70 ans a été convoquée par un officier de police judiciaire après avoir frappé une infirmière au Centre Hospitalier de Guéret en septembre dernier. Elle devra comparaître au mois d'avril prochain devant le Tribunal judiciaire de Guéret, dans la Creuse, rapporte La Dépêche

Cette septuagénaire se dit contre le port du masque et avait alors porté un coup au visage d’une infirmière qui lui avait demandé de porter un masque de protection dans le cadre de la lutte contre la propagation de coronavirus en France. "On entre dans une période de confinement aménagé, les soignants sont encore plus sur le pont qu'ils l'ont déjà été, nous ne laisserons rien passer", a assuré le commissariat de police.

D’après les informations du quotidien régional La Montagne, le personnel du Centre hospitalier de Guéret et les sapeurs-pompiers de la Creuse bénéficieront d'un accueil "spécifique" et prioritaire au commissariat pendant toute la durée du confinement.

Les soignants font face à de multiples violences dans les centres de soin et de prise en charge. Le 28 octobre dernier, une femme de 26 ans a été condamnée à six mois de prison avec sursis et a l’interdiction de se rendre à l’Ehpad de Capucins à Saint-Brieux pendant deux ans. Dans cet établissement situé dans les Côtes-d’Armor, la jeune femme avait agressé trois agents et insulté une aide-soignante.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants