1 min de lecture Faits divers

Côtes-d’Armor : un faux infirmier interpellé par la police pour exercice illégal de la profession

VU DANS LA PRESSE - Un homme a été placé en garde à vue lundi 22 février, pour exercice illégal de la profession d’infirmier après avoir prélevé du sang sur une habitante de Rostrenen dans les Côtes-d'Armor.

Un véhicule de la gendarmerie française (illustration).
Un véhicule de la gendarmerie française (illustration). Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Camille Guesdon
Camille Guesdon journaliste

Un faux infirmier s'est fait arrêter. L'homme, âgé de 40 ans, a été interpellé lundi 22 février, dans la matinée, à Rostrenen dans les Côtes-d'Armor, pour exercice illégal de la profession d'infirmier. Il était soupçonné d'avoir effectué des prises de sang sur une femme, rapporte Ouest France.

Les faits se sont déroulés le 17 février dernier. Après avoir reçu l'homme qu'elle connaissait chez elle, la victime a immédiatement porté plainte. L'homme qui lui a fait plusieurs prises de sang en aurait profité pour pratiquer une séance d'hypnose avant de lui administrer une "simulation de vaccin".

Lors de la perquisition, les gendarmes ont découvert des prélèvements sanguins. Un médecin légiste a ausculté la victime et pratiqué des examens pour s'assurer qu'aucune substance n'ait été administrée dans l'organisme de la femme. 

Connu pour des délits similaires, les motivations du suspect n'ont pas été précisées pour l'instant. À l'issue de sa garde à vue, l'homme qui a reconnu les faits, a été libéré. Il fera prochainement l'objet d'une comparution devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc, sur reconnaissance préalable de culpabilité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Police Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants