1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Coronavirus : les escroqueries aux masques représentent près de 30 millions d'euros
1 min de lecture

Coronavirus : les escroqueries aux masques représentent près de 30 millions d'euros

ÉCLAIRAGE - Les trafics de masques sont apparus dès la deuxième semaine de confinement fin mars quand la question de leur rareté s'est posée.

Une femme tranporte une lampe à Paris le 25 avril 2020
Une femme tranporte une lampe à Paris le 25 avril 2020
Crédit : Alain JOCARD / AFP
Coronavirus : les escroqueries aux masques représentent près de 30 millions d'euros
01:11
Déconfinement : à Châtelet, 6 caméras pour contrôler le port du masque
01:41
RTL Matin Week-end du 09 mai 2020
02:07:43
Alice Moreno - édité par Gregory Fortune

Les trafics en tous genres se sont développés durant la période de confinement en France, notamment autour des masques, ces objets tellement convoités. Les services de police ont démantelé des réseaux de revente de matériel anti-Covid et des escroqueries pour un montant total équivalent à près de 30 millions d'euros.

Les trafics de masques sont apparus dès la deuxième semaine de confinement, fin mars, quand la question de leur rareté s'est posée. Premier bilan fin avril : 438.000 masques de circuits illégaux étaient déjà saisis. Des produits souvent issus de vols, au préjudice du personnel soignant. 

Dans d'autres cas, des professionnels habilités à délivrer légalement des masques comme certains pharmaciens ont préféré détourner leur marchandise pour l'écouler illégalement à des prix plus élevés. 

Plus d'une centaine de cyber-escroqueries

Enfin, certains délinquants n'hésitent pas à se faire passer pour des patrons de société de production de masques en proposant leurs services via internet. Ces malfaiteurs récupèrent des commandes sans évidemment livrer le moindre masque. Ainsi, la gendarmerie nationale est intervenue sur plus d'une centaine de cyber-escroqueries tout au long de la période de confinement.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/