1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : il part acheter des cigarettes en Espagne... et se perd dans les Pyrénées

Un homme parti acheter des cigarettes en Espagne a été retrouvé par des gendarmes "épuisé, grelottant de froid et perdu" dans les Pyrénées.

Des glaciers dans les Pyrénées (Illustration)
Des glaciers dans les Pyrénées (Illustration) Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
AFP et Youen Tanguy

Les fumeurs des régions frontalières de l'Espagne ont l'habitude d'y acheter leurs cigarettes, moins chères qu'en France. Mais ça ne s'est pas passé comme prévu pour l'un d'entre eux. Récemment, des gendarmes ont en effet retrouvé un individu perdu dans les Pyrénées alors qu'il était parti se ravitailler à pied malgré le confinement.

Dans un message posté sur Facebook, le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) des Pyrénées-Orientales dénonce le manque de civisme de cet habitant de Perpignan, retrouvé "épuisé, grelottant de froid et perdu sur les hauteurs du Perthus", village proche de la frontière avec l'Espagne.

Pour le secourir, les autorités ont dû mobiliser un hélicoptère de la Sécurité civile et "déployer les grands moyens". "Ce jeune homme, parti de Perpignan en voiture, a été refoulé aux postes de contrôle entre la France et l'Espagne alors qu'il souhaitait se rendre à la Jonquère. Il a alors décidé de partir par un chemin de randonnée, espérant franchir la frontière par la montagne", relatent les gendarmes. 

Il est ensuite tombé dans un ruisseau, dans des ronces, avant d'appeler les secours. Après son hélitreuillage, il a été verbalisé, et devra s'acquitter de l'amende de 135 euros, pour non respect du confinement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Amende
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants