1 min de lecture Faits divers

Confinement : sans attestation, il est verbalisé en plein convoi funéraire

VU DANS LA PRESSE - Alors qu'il était en plein convoi funéraire, un maître de cérémonie a été arrêté et verbalisé par la police car il ne détenait pas d'attestation de déplacement.

Un enterrement pendant l'épidémie de coronavirus (illustration)
Un enterrement pendant l'épidémie de coronavirus (illustration) Crédit : Piero Cruciatti / AFP
Venantia
Venantia Petillault

Les déplacements vers les cimetières, les lieux de crémation ou de culte sont limités, les rites religieux modifiés, et les cérémonies sont limitées à 20 minutes en moyenne. Ce samedi 28 mars, un conseiller funéraire et maître de cérémonie dans l'agglomération de Perpignan s'est fait verbaliser en plein convoi funéraire, car il n'avait pas d'attestation de déplacement.

Alors que Mickaël Faivre se dirige vers le crématorium de Canet, ce samedi 28 mars, il est soumis à un contrôle par les forces de l'ordre sur la route, rapporte l'Indépendant. "Mais je n'ai pas mon attestation dérogatoire pour me déplacer. Pris par l'organisation de la cérémonie, je n'y ai pas pensé, je l'ai oubliée dans ma voiture de fonction. Je l'avoue à l'agent. Je suis en plein convoi funéraire, trois voitures de la famille du défunt me suivent. Je propose au policier de revenir plus tard avec le papier. On me prend ma pièce d'identité. Je suis quand même verbalisé de 135 euros d'amende", explique le maître de cérémonie au quotidien.

"Je reconnais ma faute, concède le père de famille de 35 ans. Je veux juste prévenir les professionnels de la route, qu'en cette époque, c'est tolérance zéro. Pourtant je ne me baladais pas, je ne faisais pas mes courses. Je ne faisais que travailler. J’étais auprès d'une famille en deuil", raconte Mickaël Faivre dans les colonnes du journal. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Funérailles Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants