1 min de lecture Oise

Confinement : la policière agressé à Beauvais "va mieux", confie un collègue

Le collègue de la policière qui s'est pris une brique sur le crâne lors d'un contrôle de confinement dans l'Oise, raconte la scène de violence.

>
Confinement : la policière agressé à Beauvais "va mieux", confie un collègue Crédit Image : VALERY HACHE / AFP | Crédit Média : Guillaume Chièze | Durée : | Date :
Micro RTL (illustration)
Guillaume Chieze édité par Paul Turban

Les policiers sont moins nombreux, ils manquent eux aussi de matériel de protection et ils sont parfois confrontés à l’agressivité des habitants confinés. Ce mardi 24 mars à Beauvais, dans l'Oise, une policière de 23 ans a reçu une brique en pleine tête. Elle est grièvement blessée. Frédéric, son collègue du syndicat Alternative patrouillait avec elle.


"On est appelé pour un contrôle d'un groupe d'individus, un contrôle confinement, raconte Frédéric. On a un groupe d'une dizaine de personnes qui est regroupé avec de la musique, de l'alcool. On contrôle un individu qui devient récalcitrant. De la famille et des voisins sont venus à notre rencontre."
"Là, on a tous été confronté à un changement de climat, du contrôle confinement et interpellation à de la violence urbaine avec un jet de projectile qui est arrivé directement sur le crâne de ma collègue, qui s'est mise à saigner, que j'ai protégé au mieux pour faire une compression parce que c'était vraiment ouvert", explique le policier.

"Ce matin, elle m'a donné des nouvelles, rassure Frédéric. Elle va mieux. Elle est très fatiguée car elle a subi une intervention chirurgicale."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Oise Violence Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants