1 min de lecture Liberté

Confinement : la justice rétablit la possibilité de manifester

Le Conseil d'État, saisi par la Ligue des Droits de l'Homme, juge que "l'interdiction de manifester n'est pas justifiée par la situation sanitaire".

18 interpellations liées à la manifestation organisée hier sur le parvis du palais de justice de Paris ont eu lieu, mardi 2 juin.
18 interpellations liées à la manifestation organisée hier sur le parvis du palais de justice de Paris ont eu lieu, mardi 2 juin. Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
IMG_0047
Nicolas Scheffer et AFP

"L’interdiction de manifester n’est pas justifiée par la situation sanitaire actuelle", juge le Conseil d'État. La juridiction a levé ce samedi 13 juin l'interdiction de rassemblement de plus de 10 personnes mise en place dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire. 

L'institution rétablit donc la liberté de manifester "lorsque les mesures barrière peuvent être respectées". La décision est tombée alors que des milliers de personnes manifestent ce samedi en France, contre les violences policières et le racisme. 

À Paris, 15.000 personnes devaient parcourir le chemin entre la Place de la République et celle de l'Opéra, mais ont été contraintes par les forces de l'ordre de stationner sur le lieu de départ. Le Conseil d'État avait été saisi jeudi 11 juin par les militants de la Ligue des droits de l'Homme

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Liberté Manifestations Conseil d'État
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants