1 min de lecture Justice

Caen : procès pour harcèlement d'un ex-directeur d'école supérieure

Un ancien directeur d'école supérieure de Caen comparaît mardi et mercredi en correctionnelle pour harcèlement moral ou sexuel face à 15 parties civiles.

La situation de Caen (Calvados) sur une carte de France
La situation de Caen (Calvados) sur une carte de France Crédit : RTL
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

L'ancien directeur de l'école supérieure du professorat et de l'éducation (ESPE) de Caen comparaît mardi et mercredi en correctionnelle pour harcèlement moral ou sexuel entre 2010 et 2016 face à 15 parties civiles. À la barre, une professeur des écoles de 29 ans, ancienne étudiante de l'ESPE, a assuré que Stanislas Hommet, l'homme en question, lui avait dit : "Clémence j'ai tout essayé avec toi. J'ai essayé d'être gentil, j'ai essayé d'être méchant mais y a rien qui fonctionne".

La jeune femme a mentionné de nombreux courriels envoyés par M. Hommet entre 2012 et 2014 que le prévenu a reconnu comme "tendancieux", avant de s'excuser. Le tribunal a fait état de trois autres témoignages de harcèlement sexuel dans le dossier. Plusieurs étudiantes ont ainsi assuré s'être retrouvées avec de mauvaises notes après ne pas avoir répondu aux tentatives de séduction de l'ex directeur. Ce dernier a indiqué avoir finalement redressé ces notes.
12 autres personnes physiques parties civiles accusent M. Hommet de harcèlement moral. "Le système Hommet est conçu avec du chantage et de la peur (...), de l'intimidation", a dénoncé à la barre Anne Schneider maître de conférence à l'ESPE, en l'accusant devant le tribunal correctionnel de Caen d'avoir bloqué ses recherches pendant quatre ans. Le procès, qui a débuté mardi matin, doit se terminer mercredi à la mi-journée. L'université de Caen est également partie civile.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Tribunal correctionnel Caen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants