1 min de lecture People

Le producteur David Guillod inculpé pour viol, enlèvement et harcèlement sexuel

David Guillod a été accusé par quatre femmes et inculpé pour harcèlement sexuel, enlèvement et viol, le lundi 22 juin, selon la justice américaine.

Le producteur David Guillod en 2016
Le producteur David Guillod en 2016 Crédit : Alberto E. Rodriguez / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
et AFP

David Guillod, producteur américain (Atomic Blonde, Agents doubles) et agent de stars est inculpé pour viol, enlèvement et harcèlement sexuel. Il s'est rendu à la police de Santa Barbara (Californie) le 22 juin, selon son avocat et est resté en détention jusqu'à l'après-midi, avec une caution fixée à 3 millions de dollars, selon le bureau du procureur local.

Au total, David Guillod est inculpé de 11 chefs d'accusation pour différents faits présumés remontant jusqu'à 2012, et risque la prison à vie. Il nie être coupable. Quatre femmes ont accusé ce producteur de 53 ans de les avoir droguées, kidnappées et violées. 

Selon le Los Angeles Times, il est accusé par une première plaignante d'agression sexuelle survenue en mai 2012. Il est aussi accusé de viol, d'enlèvement par une employée d'une entreprise qu'il aurait droguée. L'agression se serait déroulée en décembre 2014. La victime avait été payée 60.000 dollars et a accepté de signer un accord de confidentialité avant de quitter l'entreprise, selon des sources proches des allégations. Une autre femme l'accuse de l'avoir violée et droguée pendant 48 heures en janvier 2015. 

En 2017, dans la lignée du mouvement #MeToo, Jessica Barth (Ted, Ted 2) avait accusé publiquement David Guillod de l'avoir droguée et agressée sexuellement lors d'une rencontre en 2012. L'actrice avait décidé de prendre la parole après qu'une victime l'avait contactée pour des accusations similaires. "M. Guillod a été calomnié durant huit ans sans avoir l'opportunité de répondre sous serment à ses accusatrices", Il "a hâte de laver son nom dans un cadre approprié",  a déclaré son avocat, Philip Cohen, dans une déclaration à l'AFP. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People États-Unis Cinéma
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants