5 min de lecture Attentats à Paris

Attentats du 13 novembre : les commémorations et les hommages prévus

Ce fut la soirée la plus sanglante que notre génération ait connu dans la capitale. 130 personnes sont décédées à Paris et Saint-Denis ce soir-là, plus des centaines de blessés physiques et psychologiques.

En direct - Marche contre l'antisémitisme : suivez le déroulement de la mobilisation
En direct - Marche contre l'antisémitisme : suivez le déroulement de la mobilisation Crédit : James Abbott / RTL.fr
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

À partir de 21h30 ce vendredi 13 novembre, ce n'est pas une soirée qui bascule, ce sont des centaines et centaines de vies qui sont brisées. Des innocents qui se trouvaient au stade de France, à la Belle Équipe, au Carillon, au Petit Cambodge, à La Bonne Bière, à La Casa Nostra, au Comptoir Voltaire et au Bataclan, quand des terroristes ont transformé cette douce journée de novembre en un jour noir, à jamais gravé dans le cœur des Français. Ce soir-là, les commandos se sont attaqués à la fête, à la liberté, à la vie.

Depuis, le train train de la vie quotidienne parisienne a repris. Les habitants continuent de siroter en terrasse, et d'aller aux concerts. Dimanche 13 novembre 2016, c'est le premier triste anniversaire des attentats de Paris et Saint-Denis. La mairie de Paris a prévu des commémorations, tout comme certaines associations. Outre la réouverture de la salle de concert meurtrie samedi soir avec un concert de Sting, des rassemblements et autres événements sont organisés.

Des commémorations en toute sobriété avec la mairie

Dès le dimanche matin, des plaques commémoratives seront dévoilées aux abords des lieux touchés, avec les noms des victimes pour lesquels les familles ont donné leur accord. Tout au long de la matinée, François Hollande, accompagné de la maire Anne Hidalgo, sera présent à chaque cérémonie. La mairie de Paris a aussi prévu de mettre à disposition ses espaces d'affichage public pour y partager des messages concernant les commémorations.

À lire aussi
Le président américain Donald Trump, à bord d'Air Force One, le 7 septembre 2018. Attentats à Paris
Trump persiste et signe : un homme armé aurait pu sauver de nombreuses vies au Bataclan

Sur le site Paris.fr, les internautes peuvent aussi redécouvrir une partie des quelque 7.000 hommages déposés après les attentats sur les lieux concernés et place de la République. Ils ont été conservés par les archives de la capitale. Les frais de déplacements des familles de victimes, des blessés physiques et psychologiques seront pris en charge s'ils souhaitent se rendre aux hommages. Un groupe de travail se réunira après les commémorations pour "définir les modalités de réalisation d'un monument mémoriel", qui devrait donc enfin voir le jour sous l'initiative des associations de victimes et de familles de victimes.

Banquet et cérémonie avec les associations

Ces événements ont été préparés en discussion avec les principaux concernés, à savoir les familles de victimes, des associations, les habitants des quartiers, les maires d'arrondissements... Certaines associations ont aussi pris en main des rassemblements de leur côté, soutenus par la mairie. Ainsi, 13 novembre : Fraternité et Vérité va organiser un moment de recueillement. Une cérémonie à l'initiative de l'association Life for Paris aura lieu devant la mairie du XIe, l'un des arrondissements touchés avec discours et lâché de ballons.

Toujoursparis.fr a pris l'initiative d'une "action symbolique qui vise à commémorer le triste anniversaire et honorer les victimes". Ainsi, un moment sans doute poétique va s'emparer du canal Saint-Martin, là aussi quartier au cœur des attaques, quand les lanternes flottantes se baladeront sur le canal. Il existe une cagnotte en ligne pour soutenir le projet dont la somme récoltée sera reversée à des associations s'occupant de familles de victimes.

Une minute de silence pendant France-Suède

Vendredi 11 novembre, un an après ce sombre premier jour de week-end 2015, l'équipe de France de football a chaussé ses crampons au Stade de France. Alors que des explosions avaient retenti pendant leur rencontre contre l'Allemagne, les Bleus retournent sur la pelouse, comme un symbole fort. D'autant que certains joueurs ont été directement concernés par les attaques. Lassana Diarra y a perdu sa cousine et la sœur d'Antoine Griezmann est une rescapée du Bataclan.

Alors, avant le coup d'envoi du match de qualification pour la coupe du monde 2018 contre la Suède, le Stade de France a observé une minute de silence, comme RTL vous le révélait. Une initiative de la Fédération Française de Football proposée à l'UEFA, qui a accepté, en présence de François Hollande.

Des bougies aux fenêtres

Comme l'ont fait instinctivement les Français en janvier 2015, puis en novembre 2015, puis en mars 2016 pour Bruxelles ou encore en juillet 2016, des bougies seront déposées aux fenêtres des habitants. Une manière de se souvenir et de montrer que l'on n'a pas oublié. Un hashtag a même été créé sur les réseaux sociaux, #1fenêtre1bougie, pour inciter les Parisiens a participer à l'initiative. Le but : "Illuminer Paris". 

Une pièce de théâtre nommée "Djiiad"

C'est une manière quelque peu originale de commémorer les attentats. La pièce Djihad, saluée par la critique, est représentée au théâtre des Feux de la Rampe à 15 heures dimanche, spécialement pour l'anniversaire. Une pièce tragi-comique interprétée par trois Bruxellois. Son auteur et metteur en scène, Ismaël Saidi, est un Belge originaire de Molenbeek, cette ville pointée comme la ville des radicalisés, et par où sont passés plusieurs terroristes des commandos de Paris et Bruxelles.

Mais la pièce de théâtre a été imaginée bien avant les premiers événements de janvier 2015 et l'attentat à Charlie Hebdo. Dès 2014, alors que Marine Le Pen parle des jihadistes, Ismaël Saidi a eu "envie d’écrire sous forme d’humour pour parler de ce problème", confie-t-il à Slate. Un débat animé est organisé à l'issue de la pièce. Les recettes seront reverser à l'association 13 novembre : fraternité et vérité.

Un programme télé riche en émissions sur les attentats

Dimanche soir, nombreux sont les programmes concernant les attentats. France 2 propose un Infrarouge sur la vie après les attaques avec des témoignages de rescapés. Puis, Bataclan, une vie de spectacles, ou quand Philippe Manoeuvre et Stéphane Basset racontent comment la salle de concert est devenue mythique.

Sur Arte, un documentaire qui cherche à comprendre et expliquer le processus de radicalisation des terroristes dans les banlieues françaises. Vous n'aurez pas ma haine, sur France 5, est un documentaire regroupant des témoignages de survivants, recueillis par l'auteur du texte éponyme - qui a perdu sa femme dans les attentats, publié chez Fayard. 

Un concert hommage au Bus Palladium

Enfin, le Bus Palladium accueille un groupe qui a perdu l'un de ses membres la nuit du 13 novembre. Le chanteur chilien de Captain Americano, Luis, est décédé au Bataclan. Mais pas question de pleurer dimanche soir, le Bus Palladium veut aider le groupe à rendre son hommage. La soirée sera dédiée uniquement à "la musique, au rock'n'roll et au guacamole." Le groupe sera accompagné d'amis musiciens, qui viendront interpréter des chansons de Luis à partir de 17h30 et jusque dans la nuit.

Des conférences sont aussi organisées la semaine prochaine, des rassemblements auront sans doute lieu sur la place de la République et autres lieux symboliques de ces événements tragiques. Les Français se mobilisent pour se souvenir et montrer que Paris reste une fête.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Société Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785636165
Attentats du 13 novembre : les commémorations et les hommages prévus
Attentats du 13 novembre : les commémorations et les hommages prévus
Ce fut la soirée la plus sanglante que notre génération ait connu dans la capitale. 130 personnes sont décédées à Paris et Saint-Denis ce soir-là, plus des centaines de blessés physiques et psychologiques.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/attentats-du-13-novembre-les-commemorations-et-les-hommages-prevus-7785636165
2016-11-08 16:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/axOUy7SI1h9tEzgfXhQIjw/330v220-2/online/image/2016/0609/7783583127_la-fontaine-de-la-place-de-la-republique-le-9-juin-2016.jpg