1 min de lecture Attaque à Strasbourg

Attentat à Strasbourg : "Je l'aurais dénoncé à la police", dit le père de Chérif Chekatt

Le père du terroriste présumé de Strasbourg a évoqué ses regrets de ne pas avoir empêché le passage à l'acte de son fils, qui a tué au moins quatre personnes dans la ville alsacienne.

>
Attentat à Strasbourg : "Je l'aurais dénoncé à la police", dit le père de Chérif Chekatt Crédit Image : Handout / FRENCH POLICE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

L'enquête sur l'attentat à Strasbourg se poursuit. Samedi 15 décembre, la garde à vue des parents et des frères de Chérif Chekatt, le terroriste présumé de la ville alsacienne, a été levée "en l'absence d'éléments les incriminant à ce stade", selon les propos du parquet de Paris.

Interrogé par France 2, le père de famille évoque ses regrets de ne pas avoir empêché le passage à l'acte de son fils. "S'il avait parlé de ce projet là, je l'aurais dénoncé à la police. Comme ça, il n'aurait tué personne et il ne se serait pas fait tuer", a-t-il déclaré.

Ce dernier est également revenu sur les 48 heures de traque après l'attentat qui a fait quatre morts. "Je n'étais pas sûr que c'était mon fils, j'avais des doutes. Je suis venu au commissariat pour dire aux policiers : 'Si vous avez localisé Chérif, vous me le dites, j'essaierai de le raisonner pour se rendre'. Je serais allé vers lui et je l'aurais persuadé de se rendre", a-t-il ajouté.

À lire aussi
Le détenu radicalisé de la prison d'Alençon-Condé-sur-Sarthe interpellé orne
Les actualités de 12h30 - Condé-sur-Sarthe : Chiolo et Chekatt se connaissaient


Trois autres personnes évoluant dans l'entourage proche du tueur sont en revanche toujours entendues en garde à vue par les enquêteurs antiterroristes. Deux d'entre elles avaient été interpellées après la neutralisation de Chérif Chekatt, abattu par la police dans le quartier du Neudorf, jeudi 20 décembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attaque à Strasbourg Terrorisme Attentat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795942759
Attentat à Strasbourg : "Je l'aurais dénoncé à la police", dit le père de Chérif Chekatt
Attentat à Strasbourg : "Je l'aurais dénoncé à la police", dit le père de Chérif Chekatt
Le père du terroriste présumé de Strasbourg a évoqué ses regrets de ne pas avoir empêché le passage à l'acte de son fils, qui a tué au moins quatre personnes dans la ville alsacienne.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/attentat-a-strasbourg-je-l-aurais-denonce-a-la-police-dit-le-pere-de-cherif-chekatt-7795942759
2018-12-16 11:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/nxVDGgbdsTywcPPGWpwkPA/330v220-2/online/image/2018/1213/7795908377_cherif-chekatt-est-le-principal-suspect-de-l-attentat-a-strasbourg-du-11-decembre-2018.jpg