1 min de lecture Attaque à Strasbourg

Strasbourg : la garde à vue des quatre membres de la famille de Chérif Chekatt levée

La garde à vue des quatre membres de la famille de l'assaillant de l'attentat de Strasbourg, a été levée samedi tandis qu'elle se poursuivait pour trois membres de son entourage proche.

Une importante opération de vérification a eu lieu ce jeudi après-midi dans le quartier de Neudorf à Strasbourg.
Une importante opération de vérification a eu lieu ce jeudi après-midi dans le quartier de Neudorf à Strasbourg. Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP
Martin Planques
Martin Planques et AFP

La garde à vue des quatre membres de la famille de Chérif Chekatt, l'assaillant de l'attentat de Strasbourg, a été levée samedi tandis qu'elle se poursuivait pour trois membres de son entourage proche, a annoncé le parquet de Paris.

"La garde à vue des quatre membres de la famille de Chérif Chekatt a été levée ce jour en l'absence d'éléments les incriminant à ce stade", a indiqué le parquet. Il s'agissait de ses parents et de deux de ses frères, dont certains s'étaient présentés d'eux-mêmes aux autorités. Trois autres personnes évoluant dans l'entourage proche du tueur étaient en revanche toujours entendues en garde à vue par les enquêteurs antiterroristes à cette heure.

Un autre membre de son entourage avait été à son tour placé en garde à vue mercredi et deux autres proches dans la nuit de jeudi à vendredi, après la mort du tueur, abattu par des policiers dans le quartier du Neudorf, à l'endroit même où sa trace s'était perdue.

Chérif Chekatt a-t-il bénéficié d'aide logistique durant sa fuite ?

"L'enquête va désormais se poursuivre pour identifier d'éventuels complices ou coauteurs susceptibles de l'avoir aidé ou encouragé dans la préparation de son passage à l'acte", avait expliqué vendredi le procureur de la République de Paris Rémy Heitz. Les enquêteurs cherchent également à savoir si l'assaillant a pu bénéficier d'aide logistique durant sa fuite.

À lire aussi
La place Kléber à Strasbourg attentat
Deux hommes placés en garde à vue pour l'attentat du marché de Strasbourg

Chérif Chekatt, un délinquant de 29 ans, multirécidiviste, fiché S pour radicalisation islamiste, a été abattu jeudi soir par la police dans un quartier de Strasbourg. L'attentat, qui a fait quatre morts et plusieurs blessés, a été revendiqué par le groupe État islamique. Cette revendication a été mise en doute par les autorités.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attaque à Strasbourg Terrorisme Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants