2 min de lecture Drôme

Attaque au couteau dans la Drôme : le témoignage du mari de la bouchère

RÉACTION - L'attaque au couteau perpétrée par un homme à Romans-sur-Isère, samedi 4 avril, a fait quatre blessés et deux morts, l'un dans une boucherie. Ludovic raconte la scène.

>
Ecoutez le témoignage de Ludovic, mari de la bouchère Crédit Image : JEFF PACHOUD / AFP | Crédit Média : Nerissa Hemani | Durée : | Date :
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Deux personnes ont été tuées et quatre autres blessées à Romans-sur-Isère (Drôme), samedi 4 avril, lors d'une attaque au couteau perpétrée par un homme aux motivations encore floues. Emmanuel Macron, a promis que "toute la lumière" serait faite "sur cet acte odieux qui vient endeuiller notre pays déjà durement éprouvé ces dernières semaines".

Armé d'un couteau, l'auteur présumé s'est d'abord rendu dans un bureau de tabac dont il a attaqué le patron, puis sa femme, blessée elle aussi. L'assaillant s'est ensuite rendu dans une boucherie, où il s'est emparé d'un nouveau couteau, avant de poursuivre sa mortelle randonnée dans le centre de cette ville de 35.000 habitants.

Ludovic, mari de la bouchère, se trouvait dans leur deuxième boutique dans une localité voisine lorsqu'elle lui a téléphoné en pleurs. Selon son récit, l'assaillant "est rentré dans la boutique, est passé par dessus le comptoir, a pris le couteau et a planté le monsieur (un client qui est décédé, ndlr) qui était dans la boutique. Après, il est parti en courant avec le couteau dans Romans faire tout ce qu'il a fait, malheureusement".

Ma femme n'a rien, elle a pu partir

Ludovic
Partager la citation

"Quand je suis arrivé, j'ai vu le monsieur qui était étendu dans la boutique avec du sang partout", détaille-t-il. "Ma femme n'a rien, elle a pu partir (...) Les pompiers sont arrivés et on essayé de le réanimer mais malheureusement...". Sa femme devait ensuite se rendre à l'hôpital pour recevoir un soutien psychologique.

À lire aussi
L'autoroute A7 près de Valence (Drôme) faits divers
Drôme : deux voitures contrôlées à 240 km/h sur l'autoroute A7

Autre témoignage recueilli, celui d'une femme qui habite au dessus de la boucherie. "On a entendu crier, on s'est mis à la fenêtre et on a vu un monsieur ranger son couteau. Il était à deux doigts de poignarder un autre monsieur qui est parti en courant de l'autre côté". Selon elle, la lame du couteau "était énorme". L'auteur présumé a été interpellé sans résistance très rapidement après les faits, peu après 11h.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Drôme Enquête Antiterrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants