1 min de lecture Témoignages

Attaque au couteau à Rambouillet : les habitants sous le choc

Les habitants de Rambouillet, petite ville au sud-ouest de Paris, sont sous le choc après qu'une fonctionnaire de police a été tuée par arme blanche ce vendredi.

Un policier en faction devant les lieux de l'attaque au couteau au commissariat de Rambouillet, vendredi 23 avril 2021 dans les Yvelines
Un policier en faction devant les lieux de l'attaque au couteau au commissariat de Rambouillet, vendredi 23 avril 2021 dans les Yvelines Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Morad Djabari
édité par William Vuillez

Une fonctionnaire de police a été tuée par arme blanche ce vendredi 23 avril à l'entrée du commissariat de Rambouillet, dans les Yvelines. L'assaillant, de nationalité tunisienne, a été abattu par les forces de l'ordre. Juste après les faits, le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur se sont rendus sur place dans cette petite ville au sud-ouest de Paris. Une commune en état de sidération. 

Avant la douleur, c'est la stupeur et l'effroi des habitants, l'horreur qui frappe au centre de ce quartier pavillonnaire paisible. "J'ai demandé au policier, il m'a dit que c'était grave", explique Louane qui ressent "de la tristesse pour les enfants. Deux enfants perdent leur maman", témoigne cette habitante d'une petite maison près du commissariat. 

Jeanine et Pierre restent sidérés, ils habitent Rambouillet depuis plus de 30 ans. "C'est vraiment la première fois qu'il s'y passe un événement comme ça, un événement tragique. C'est choquant quand-même, on a entendu des sirènes assez fortes, ça nous a interpellé. Ça fait un choc, on n'aurait jamais pensé ça", disent-ils. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Témoignages Police Île-de-France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants