1 min de lecture Faits divers

Attaque à Paris : l'agence Premières Lignes "pense que c'est lié au procès Charlie Hebdo"

TÉMOIGNAGE - Paul Moreira, journaliste et réalisateur de documentaires de Premières Lignes, pense que l'attaque à l'arme blanche de ce vendredi est "liée au procès Charlie Hebdo".

>
Attaque à Paris : l'agence Premières Lignes "pense que c'est lié au procès Charlie Hebdo" Crédit Image : Alain JOCARD / AFP | Crédit Média : Laurent Marsick | Durée : | Date :
Laurent Marsick
Laurent Marsick
édité par Maeliss Innocenti

Un homme a perpétré une attaque à l'arme blanche devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, rue Nicolas-Appert, dans le XIe arrondissement de Paris ce vendredi 25 septembre. Il a fait deux blessés graves : il s'agit de journalistes de la société de production Premières lignes, dont les bureaux se situent juste au-dessus.

Paul Moreira, journaliste et réalisateur de documentaires de Premières Lignes, a expliqué sur RTL avoir vu "un type avec une arme blanche qui a attaqué deux personnes qui se trouvaient devant l'immeuble de notre agence, (…) deux personnes de chez nous qui sont blessées gravement". Les forces de l'ordre "ont évacué l'immeuble ce qui est un geste bien inutile puisque l'attaquant est parti par le métro", a-t-il aussi raconté.

Al Qaïda avait à nouveau menacé Charlie Hebdo après l'ouverture du procès des attentats de janvier 2015 (le 2 septembre dernier) et la republication des caricatures de Mahomet. Mais l'agence Premières Lignes n'avait reçu aucune menace particulière.

Paul Moreira pense que l'attaque de ce vendredi est directement liée au procès en cours. "Moi à l'instinct je pense que c'est lié au procès Charlie Hebdo. Un simple d'esprit pour qui l'immeuble symbolise Charlie et attaque l'immeuble… Puisqu'il a pris des gens au hasard dans la rue." L'homme n'aurait rien dit, aucun propos particulier qui permettrait de détecter des motivations terroristes.

À lire aussi
Jean Castex et Olivier Véran, le jeudi 15 octobre, à Paris Coronavirus France
Les infos de 6h - Coronavirus : le couvre-feu va être étendu dans plusieurs départements

Paul Moreira a donné des nouvelles de ses deux collègues de travail blessés. L'un d'eux a pu sortir de la salle de réveil. Mais pour l'autre, "on ne nous donne pas d'information". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Procès Charlie Hebdo
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants