1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Nordahl Lelandais : après Maëlys et Arthur Noyer, a-t-il fait d'autres victimes ?
2 min de lecture

Nordahl Lelandais : après Maëlys et Arthur Noyer, a-t-il fait d'autres victimes ?

Il y a cinq ans, dans la nuit du 27 août 2017, Maëlys de Araujo disparaissait lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Quelques mois plus tard, Nordahl Lelandais passait aux aveux. A-t-il fait d'autres victimes ?

Nordahl Lelandais le 31 janvier 2022 à la cour d'assises de Grenoble
Nordahl Lelandais le 31 janvier 2022 à la cour d'assises de Grenoble
Crédit : Benoit PEYRUCQ / AFP
L'INTÉGRALE - L'affaire Maëlys, 5 ans après et encore des questions
00:44:34
L'ENQUÊTE - L'affaire Maëlys, 5 ans après et encore des questions
00:14:12
Jean-Alphonse Richard - édité par Sylvain Zimmermann

Il y a cinq ans, dans la nuit du 27 août 2017, disparaissait Maëlys de Araujo, 8 ans, lors d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère). Il ne faudra que quelques jours pour identifier son ravisseur, un dénommé Nordahl Lelandais, 34 ans. L'individu traîne son désœuvrement dans la région. Six mois après, il désignera l'endroit, dans un coin de montagne, où il a dissimulé le corps de la petite fille.

Les investigations bouclées rapidement par des gendarmes pointilleux vont établir que Lelandais est bien le meurtrier de l'enfant mais également celui d'un militaire, le caporal Arthur Noyer. Lui aussi était porté disparu. 

Succès d'enquête en trompe-l'œil car malgré les interrogatoires, et les comparutions lors de deux procès aux assises, Nordahl Lelandais va demeurer une énigme, esquivant les faits, distillant de fausses confidences et cherchant sans cesse des échappatoires. Qui se cache donc derrière ce personnage qui déroute psychiatres, enquêteurs et victimes ? Pourquoi la lumière sur les crimes de Maëlys et du caporal Noyer n'est-elle jamais vraiment apparue ?

Les enquêteurs et les juges d’instruction ont longtemps soupçonné Nordahl Lelandais d’avoir commis d’autres crimes. Pendant trois ans, la cellule Ariane, aujourd’hui déconnectée, a travaillé sur plus de 670 cas de disparition non élucidés dans lesquels Lelandais aurait pu être impliqué. Sans résultat.

Lelandais a bien compris que pour pouvoir le confondre, il fallait des éléments tangibles

Jacques Dallest
À lire aussi

Mais est-on sûrs que Nordahl Lelandais n’a pas fait d’autres victimes ? "On ne peut pas l’établir. Les enquêtes sont toujours en cours. À ce jour, on ne peut pas lui imputer d’autres crimes. C'est à ces enquêtes de déterminer si il peut être mis en cause. Il faut en rester aux faits tels que nous les connaissons", explique Jacques Dallest, procureur général au procès de Nordahl Lelandais.

Et d'ajouter : "Lelandais a bien compris que pour pouvoir le confondre, il fallait des éléments tangibles."

Les invités de "L'heure du crime"

- Me Fabien Rajon, avocat de la famille de Maëlys et auteur du livre Aux côtés des victimes, aux éditions de l’Archipel
- Anne Le Henaff, journaliste à RTL.
- Jacques Dallest, magistrat honoraire, qui a été procureur général au procès de Nordahl Lelandais.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.