1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Troadec : quand l’enquête reste une source de "frustration" pour les enquêteurs
2 min de lecture

Affaire Troadec : quand l’enquête reste une source de "frustration" pour les enquêteurs

PODCAST – Le 18 février 2017, la famille Troadec disparaît. Très vite, les enquêteurs découvrent qu’il s’agit d’un quadruple homicide. De Nantes jusqu'à la Bretagne, les investigations sont colossales et de nombreux doutes planent encore sur les circonstances des meurtres.

Des policiers en train de fouiller la ferme à Pont-de-Buis dans l'affaire Troadec
Des policiers en train de fouiller la ferme à Pont-de-Buis dans l'affaire Troadec
Crédit : FRED TANNEAU / AFP
41. Affaire Troadec : sur la piste sanglante d'un trésor familial
00:28:07
Jeanne Rouxel & Olivier Boy

Le 18 février 2017, Brigitte, Pascal et leurs deux enfants, Charlotte et Sébastien ne donnent plus signe de vie. Inquiète de ce silence inexpliqué, la sœur de Brigitte Troadec donne l’alerte au commissariat de Nantes. Les policiers se rendent alors au domicile familial pour expertiser les lieux. Dans la maison, les enquêteurs découvrent un nombre inquiétant de traces de sang. La mystérieuse disparition familiale prend alors une toute autre tournure, et la piste d’un quadruple meurtre se confirme. 

L’ADN recueilli au domicile des Troadec permet rapidement d’identifier le meurtrier. Les policiers interpellent le beau-frère de Pascal, Hubert Caouissin. Durant son interrogatoire, l’homme avoue les quatre meurtres. "On n’est pas habitué à ce que quelqu’un fasse des aveux aussi long, précis et spontanés", explique le capitaine Jean-Daniel Morin dans Les Voix du Crime.

Le jour du drame, l’homme explique s’être introduit dans la maison des Troadec, simplement pour récolter des informations sur un trésor familial qu’ils auraient usurpé. Pascal le surprend, le père de famille est alors muni d'un pied de biche. Par la suite, une bagarre aurait éclaté entre les deux hommes, avant que Caouissin ne s'empare de l'arme. Pris d’une folie meurtrière et obsédé par cet or caché, l’homme tue les quatre membres Troadec, un à un.

On était vraiment sur un système de quadrillage, comme pour les victimes d’attentats

Jean-Daniel Morin

À la suite à ces aveux, le meurtrier conduit les gendarmes sur son vaste terrain en Bretagne, là où les corps qu'il a découpé, ont été soigneusement dissimulés. "L’approche est complètement différente. Là, on était vraiment sur un système de quadrillage, comme pour les victimes d’attentats", contextualise le capitaine Morin. 

À écouter aussi

"Je pense que tous les enquêteurs qui ont été sur place, à la ferme Pont-de-Buis, se souviennent des recherches que nous avons dû effectuer pour retrouver les morceaux de corps", confie Jean-Daniel Morin. Ce travail éprouvant et minutieux, réalisé par de nombreux policiers, n'est pourtant pas suffisant pour retrouver l'intégralité des éléments, qui permettraient de confirmer la version livrée par Hubert Caouissin.  

L'affaire Troadec reste une grosse part de frustration

Jean-Daniel Morin

En effet, malgré les investigations menées pour découvrir le coupable et la manière dont il a tué ses victimes, l’arme du crime reste introuvable. La version d'Hubert Caouissin interroge toujours les policiers, quant à l'arme qui a réellement été utilisée. En parallèle, les enquêteurs découvrent également que l'homme réalisait des recherches Internet explicites, sur des armes silencieuses, avant de commettre ses crimes. 

"Il ne faut pas oublier qu'il manque aussi les crânes des victimes, ce qui aurait peut-être pu permettre de comprendre, un peu mieux, ce qu’il s’était passé et comment", ajoute le capitaine. L'enquête liée à l'affaire Troadec reste une "grosse part de frustration" dans la carrière de Jean Daniel Morin. 

Aujourd'hui encore, les questions du capitaine, quant aux circonstances du quadruple assassinat, restent sans réponse. En plus des parties de corps jamais retrouvées, le trésor qui a conduit à ce quadruple assassinat, n’a quant à lui, jamais été découvert. 

Abonnez-vous à ce podcast

>> Les Voix du crime sont avocats ou avocates, enquêteurs ou enquêtrices, proches de victimes, de suspects ou de coupables. Ces témoins-clefs se confient au micro des journalistes de RTL. Des témoignages inédits, qui apportent un éclairage nouveau sur la justice et les grandes affaires criminelles d’aujourd’hui.

Deux fois par mois, l'une de ces Voix du crime nous raconte son point de vue sur une affaire criminelle. Un podcast RTL.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/