1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Troadec : comment la légende d'un trésor familial a mené à une folie meurtrière
3 min de lecture

Affaire Troadec : comment la légende d'un trésor familial a mené à une folie meurtrière

PODCAST - Le 23 février 2017 près de Nantes, la maison des Troadec est retrouvée vide. Ni parents, ni enfants, ne donnent signe de vie. Deux semaines plus tard, la piste du meurtre se confirme et les enquêteurs découvrent qu’un trésor familial serait à l’origine de ce quadruple assassinat.

La maison des Troadec, à Orvault
La maison des Troadec, à Orvault
Crédit : SIPA
41. Affaire Troadec : sur la piste sanglante d'un trésor familial
00:28:07
Jeanne Rouxel & Olivier Boy

Le 18 février 2017 dans la commune d'Orvault près de Nantes, Pascal Troadec et sa femme Brigitte ne se présentent plus sur leur lieu de travail. Depuis cinq jours, Brigitte n’appelle plus sa mère et ne donne aucune nouvelle à ses deux sœurs. Proches et collègues du couple Troadec sont inquiets. La sœur de Brigitte appelle le commissariat central de Nantes pour prévenir de l’anormale situation. 

Alertés, les policiers se rendent sur place. Les gendarmes constatent une maison vide, comme si la vie de cette famille s’était soudainement arrêtée. "Il y a deux choses qui nous marquent quand on rentre, il n’y a plus de linge sur les lits, ce qui est surprenant, et il n’y a plus de matériel informatique", explique le capitaine Jean-Daniel Morin de la police judiciaire de Nantes, dans Les Voix du Crime.

Dans le domicile familial, les investigations sont lancées et le Bluestar révèle de nombreuses traces de sang. "Le procureur, après notre compte rendu, décide d’ouvrir une enquête pour meurtre et séquestration", indique le policier. Le 1er mars, une joggeuse découvre le pantalon de Charlotte Troadec, la fille de Pascal et Brigitte, dans un bois à 300 kilomètres d’Orvault, en Bretagne. La piste d’un quadruple meurtre se confirme. 

Ce qui est reproché à Pascal et à Brigitte, c’est un train de vie qui va changer, de belles voitures, des voyages…

Jean-Daniel Morin

La vie de famille des Trodac est passée au crible. Les soupçons se posent sur le beau-frère de Pascal Troadec, Hubert Caouissin. Lors de ses auditions, les enquêteurs découvrent la présence d’un litige familial concernant un trésor caché, que Pascal et sa femme Brigitte, auraient usurpé. 

"Ce qui est reproché à Pascal et Brigitte, c’est un train de vie qui va changer, de belles voitures, des voyages… Cette jalousie fait en sorte qu’à chaque réunion de famille, ça devient un problème qui n’arrive pas à se régler", indique Jean-Daniel Morin. Les investigations menées au sein de la famille n'indiquent pourtant aucune une richesse soudaine du couple. Sans réelles preuves, Hubert Caouissin est relâché. 

Par la suite, les analyses récoltées en amont des auditions révèlent un élément majeur, qui place cette fois-ci Hubert Caouissin en suspect numéro un. Alors qu’il déclarait ne pas avoir eu de contact avec la famille depuis 2014, son ADN est retrouvé sur la vaisselle, restée dans l’évier des Troadec, après leur disparition. 

À lire aussi

Le 5 mars 2017, Hubert Caouissin et sa femme Lydie sont arrêtés. Entendu une nouvelle fois, le beau-frère de Pascal continue le fil de sa version jusqu’à ce que l’enquêteur le confronte à la présence de ses empreintes sur les lieux du crime. "À partir de ce moment, il va passer aux aveux complet", précise le capitaine. 

Il voulait simplement recueillir des éléments supplémentaires sur ce vol de trésor

Jean-Daniel Morin

Hubert Caouissin livre une toute nouvelle version des faits aux gendarmes. Dans la nuit du 16 au 17 février, l'homme s’introduit dans la maison des Troadec et se fait surprendre par Pascal. "Il voulait simplement recueillir des éléments supplémentaires sur ce vol de trésor, il était là pour écouter, pour savoir si la famille en parlait", explique Jean-Daniel Morin. Pris de panique, Hubert raconte qu'il tue les quatre membres de la famille, Pascal, Brigitte, puis leurs deux enfants, Charlotte et Sébastien. 

Sur les neuf pages de procès-verbal de Caouissin, les détails sordides affluent. Après avoir démembré les corps, l’homme les divulgue sur le terrain de sa ferme à Pont-de-Buis-lès-Quimerch (Finistère). Un long travail de recherches est mené par les enquêteurs. "L’habitude veut qu’on arrive sur un corps, et non sur des morceaux de corps", confie le capitaine Morin. 

Cette chasse au trésor meurtrière conduit Hubert Caouissin à une peine de trente ans de prison. Sa femme, Lydie, prend trois ans de prison dont un de sursis, pour recel de cadavres. Malgré les investigations des enquêteurs, aucun trésor n’a encore été retrouvé à ce jour. 

Abonnez-vous à ce podcast

>> Les Voix du crime sont avocats ou avocates, enquêteurs ou enquêtrices, proches de victimes, de suspects ou de coupables. Ces témoins-clefs se confient au micro des journalistes de RTL. Des témoignages inédits, qui apportent un éclairage nouveau sur la justice et les grandes affaires criminelles d’aujourd’hui.

Deux fois par mois, l'une de ces Voix du crime nous raconte son point de vue sur une affaire criminelle. Un podcast RTL.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/