2 min de lecture Menaces

Affaire Grégory : qui sont les corbeaux ?

PODCAST - La science va tenter d'élucider, 36 ans plus tard, l'affaire Grégory en étudiant la stylométrie des lettres du corbeau.

Jean-Alphonse Richard L'heure du Crime Jean-Alphonse Richard iTunes RSS
>
La science pour faire avancer l'Affaire Grégory ? Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et Marie Bossard

Le 16 octobre 1984, à 21h15, le corps sans vie de Grégory Villemin, 4 ans, est retrouvé pieds et poings liés dans la Vologne, à Docelles, dans les Vosges. L'enfant a été vu pour la dernière fois quatre heures auparavant devant le domicile familiale, pendant que sa mère était en train de repasser. Personne ne sait qui a pu enlever l'enfant, personne n'a rien vu et la scène de crime ne délivre pas d'indices majeurs.

Ce qui va s'appeler "l'affaire Grégory" débute le lendemain de la découverte du corps, avec la découverte d'une lettre qui s'adresse à Jean-Marie Villemin, le père de Grégory. La lettre anonyme a été postée quelques heures avant la mort de l'enfant et revendique le meurtre. Le corbeau, chargé de haine, écrit ces quelques mots : "J'espère que tu mourras de chagrin, le chef. Ce n'est pas ton argent qui pourra te redonner ton fils. Voilà ma vengeance pauvre con !"

Les gendarmes apprennent que le corbeau se manifeste depuis quelques temps déjà et s'est manifesté la veille du meurtre, auprès de Michel Villemin, l'oncle de l'enfant. Cette fois-ci par un coup de fil : "Je te téléphone car cela ne répond pas à côté. Je me suis vengé du chef et j'ai kidnappé son fils. Je l'ai étranglé et jeté dans la Vologne. Sa mère est en train de le chercher, mais elle ne le retrouvera pas. Ma vengeance est faite."

La science va se pencher sur ces lettres, 36 ans plus tard, et essayer d'élucider la plus spectaculaire affaire criminelle française. Grâce aux toutes dernières analyses scientifiques, les autorités vont tenter de découvrir l'identité du corbeau et donc du tueur. Des analyses ADN pourraient également être pratiquées sur l'anorak du petit garçon, empoigné par son tueur, qui n'a pas révélé tous ses secrets

Nos invités

À lire aussi
enquête
Valérie Subra : l'appât amoureux d'un trio meurtrier

Thibaut Solano, journaliste à Marianne et auteur du livre "La voix rauque" aux éditions Les Arènes.
Me François Saint-Pierre, avocat des parents Villemin

Soumettre une affaire

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jean-Alphonse Richard. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Menaces Vosges Famille
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants