2 min de lecture Justice

Affaire Daval : l'avocat des parents d'Alexia écarté du dossier, il se dit "soulagé"

Jean-Marc Florand a confirmé dimanche 15 décembre qu'il n'était plus l'avocat des parents d'Alexia Daval. Une décision qui lui convient parfaitement.

Le pavillon du couple Daval en Haute-Saône lors de la reconstitution du meurtre le 17 juin 2019
Le pavillon du couple Daval en Haute-Saône lors de la reconstitution du meurtre le 17 juin 2019 Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Les parents d'Alexia Daval mettent fin à une relation de deux ans et demi. Depuis vendredi 13 décembre, Jean-Marc Florand n'est plus l'avocat d'Isabelle et Jean-Pierre Fouillot.
En quittant le dossier, le magistrat a affirmé se sentir "soulagé". "J'avais pris la décision dès début janvier de renoncer à la défense de M. et Mme Fouillot. Je ne voulais pas leur dire pendant la période des fêtes. Ma décision était prise, ils ont pris les devants", raconte-t-il.

Pour Jean-Marc Florand, les relations avec ses clients se sont dégradées. Il a expliqué dimanche 15 décembre à France Bleu Besançon notamment que, "comme dans une relation médecin/patient", "il faut un minimum de confiance". "Quand vous avez des clients qui n'écoutent pas vos conseils, ou qui n'en tiennent pas compte, il faut en tirer les conséquences". 

Plus tôt dans la journée, c'est La presse de Gray qui dévoilait la décision des parents de la victime de changer d'avocat.

Une nouvelle expertise jugée inutile

En novembre 2018, plusieurs traces de substances avaient été détectées dans le corps d'Alexia Daval durant l'autopsie. Ses parents, ainsi que sa sœur et son beau-frère, ont demandé une nouvelle expertise jeudi 12 décembre dernier. La famille soupçonne Jonathann Daval d'avoir empoisonné sa femme. La demande, déjà rejetée par Emmanuel Dupic, le procureur de Vesoul, doit être examinée par la juge d'instruction. Le procès est attendu courant 2020.

À lire aussi
Illustration du Capitole où siège le Congrès Parti démocrate
Destitution de Trump : le procès va-t-il jouer sur la primaire démocrate?

Pour l'ancien avocat Jean-Marc Florand, cette nouvelle demande à investigation est "tardive, inutile et infondée". "Dans ce dossier, il y a eu plus de cinquante expertises. Tout ça est au dossier. On est à un moment où on en est à chercher la date du procès. Je ne vois pas l'intérêt de faire de nouvelles demandes d'actes", raconte-t-il. Cet élément de discorde entre Me Florand et les parents d'Alexia a poussé ces derniers à couper court à leur relation.

C'est désormais Gilles-Jean Portejoie, déjà avocat de la sœur et du beau-frère d'Alexia, qui défendra Isabelle et Jean-Pierre Fouillot.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Jonathann Daval
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants