1 min de lecture Jonathann Daval

Affaire Daval : Jonathann Daval avoue avoir brûlé le corps de sa femme

Des aveux attendus depuis longtemps. Jonathann Daval a avoué avoir "procédé à la crémation partielle du corps" de sa femme, lors de la reconstitution du meurtre ce lundi 17 juin.

>
Affaire Daval : les zones d'ombre enfin éclaircies grâce à la reconstitution Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP | Crédit Média : La rédaction de M6 | Date :
cassandre
Cassandre Jeannin et La rédaction de M6

Lors d'un point presse, Étienne Manteau, procureur de la République de Besançon, est revenu sur la reconstitution du meurtre d'Alexia Daval qui s'est déroulée ce lundi 17 juin. Il a notamment indiqué que "la version de Jonathann Daval a encore évolué". Ce dernier a, en effet, avoué avoir brûlé le corps de sa femme. C'était l'une des zones d'ombre de cette affaire. 

La reconstitution en Haute-Saône aura duré sept heures au total. Il aurait admis qu'il avait "procédé à la crémation partielle du corps" d'Alexia Daval, après l'avoir battue et étranglée "pendant quatre minutes", a indiqué le procureur. Il aurait fait ces déclarations "face à la demande pressante de ses beaux-parents, qui l'ont imploré de dire toute la vérité", a-t-il ajouté.

Toute l'histoire est désormais connue. Jonathann Daval a même précisé que les faits étaient survenus après que sa femme lui avait demandé une relation sexuelle tandis qu'elle prenait des traitements pour faciliter la conception d'un enfant. Il avait refusé, et une violente dispute s'en est suivie. Il aurait également confié ne pas avoir voulu la tuer, mais qu'il était aveuglé par la colère.  

Une version totalement différente de celles données par le suspect depuis le début de l'enquête, et jugée "parfaitement cohérents avec l’autopsie" par les experts sur place et le médecin légiste. La piste de la complicité, longtemps évoquée par Jonathann Daval, est désormais écartée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jonathann Daval Faits divers Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants