1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Daval : Jonathann Daval reconnaît des "violences volontaires"
1 min de lecture

Affaire Daval : Jonathann Daval reconnaît des "violences volontaires"

Lors d'une reconstitution des faits au domicile du couple Daval, le meurtrier présumé a changé de version et a reconnu des "violences volontaires" sur sa femme.

Jonathann Daval, le mari d'Alexia Daval.
Jonathann Daval, le mari d'Alexia Daval.
Crédit : Dimitri Rahmelow

Encore une nouvelle version. Lors d'une reconstitution le 5 mars, Jonathann Daval a été emmené à son domicile à Gray-la-Ville en Haute-Saône, le lieu du meurtre. Le meurtrier présumé d'Alexia Daval, sa femme, a alors reconnu des "violences volontaires", rapporte France 3 Bourgogne Franche-Comté

"Jusqu'alors, la version qu'il donnait était des violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner, une mort accidentelle", a déclaré à la chaîne locale le procureur de la République de Besançon, Étienne Manteaux, en charge de cette affaire. 

Lors de cette reconstitution de deux heures, Jonathann Daval a raconté comment s'était déroulée la dispute avec sa compagne. Il a livré "une version assez détaillée du déroulement des faits et le juge voulait pouvoir confronter certains éléments des faits à la configuration des lieux", a ajouté le procureur. "Dans sa dernière version, il assume plus de violences volontaires de sa part".

Plusieurs semaines après le meurtre de sa femme, Jonathann Daval avait fini par déclarer l'avoir tuée par accident et avoir mis en scène sa disparition. Avant de changer de version : il avait ensuite maintenu que ce n'était pas lui qui avait tué la jeune femme mais son beau-frère, Grégory Gay, affirmant avoir simplement aidé à dissimuler son corps. Une version qui n'avait jamais convaincu la justice mais qui avait suscité une forte indignation au sein de la famille d'Alexia.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/