1 min de lecture Justice

Affaire Alexia Daval : les zones d’ombre à l'aube du procès de Jonathann

ÉCLAIRAGE - Le procès de Jonathann Daval, accusé d'avoir tué son épouse Alexia, doit se dérouler du 16 au 20 novembre prochain. S'il a avoué le meurtre, des doutes subsistent sur le scénario du crime.

Jonathann Daval avec la famille de son épouse Alexia, le 5 novembre 2017.
Jonathann Daval avec la famille de son épouse Alexia, le 5 novembre 2017. Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Jonathann Daval sera jugé du 16 au 20 novembre prochain pour le meurtre d'Alexia, son épouse. Après avoir varié plusieurs fois de version, il a avoué avoir tué son épouse, "par accident" ou du moins, sans l'avoir prémédité, puis avoir emporté la dépouille dans un bois avant de la brûler partiellement. Jonathann Daval reste toutefois présumé innocent jusqu'à la fin de son procès.

Le mobile du crime reste incertain. Selon la dernière version donnée par le suspect, Alexia Daval aurait demandé à son époux d'avoir une relation sexuelle - elle prenait des traitements pour faciliter la conception d'un enfant - après quoi une dispute aurait conduit à son étranglement par Jonathann, "aveuglé par la colère". Or, ce mobile reste flou, alors que des rapports d'expertise ont décrit une personnalité complexe, volontiers manipulateur. Des conclusions que rejette la défense du suspect. 

Jonathann Daval aurait-il prémédité son crime en empoisonnant Alexia avant le meurtre ? C'est la thèse de la famille de la victime. Les analyses toxicologiques ont fait état d'une prise régulière, depuis un an avec une accélération dans les derniers mois, de zolpidem, tétrazépam et tramadol, trois molécules contre-indiquées en cas de grossesse. "L'empoisonnement, on en est sûr, on a les moyens de le démontrer"a affirmé la mère d'Alexia Daval sur RTL

>
L'affaire Daval : aux portes du procès Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Faits divers Jonathann Daval
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants