1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. VIDÉO - Affaire Daval : des traces suspectes de médicaments dans le corps d'Alexia
1 min de lecture

VIDÉO - Affaire Daval : des traces suspectes de médicaments dans le corps d'Alexia

Jonathann Daval, suspecté du meurtre de sa femme Alexia, va être interrogé ce jeudi. On apprend également que des traces de trois médicaments auraient été retrouvées dans le corps de la jeune femme.

Jonathann Daval a été mis en examen mercredi 31 janvier pour le meurtre de sa compagne, Alexia Daval.
Jonathann Daval a été mis en examen mercredi 31 janvier pour le meurtre de sa compagne, Alexia Daval.
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Affaire Daval : des traces de médicaments dans le corps d'Alexia
00:01:28
Affaire Daval : des traces suspectes de médicaments
00:01:10
Frédéric Perruche & Marie Sasin

Jonathann Daval est de retour devant le juge ce matin. C'est son premier interrogatoire depuis juin, lorsqu'il était revenu sur ses aveux pour accuser sa belle-famille du meurtre de 
sa femme Alexia.

Nouvel élément, selon nos confrères du Parisien, des analyses ont révélé la présence de médicaments dans le corps de la jeune femme. Ces traces retrouvées sur les cheveux et dans le sang d'Alexia sont le zolpidem, le tétrazépam et le tramadol, trois molécules contre-indiquées en cas de grossesse et aux effets secondaires marqués, somnolence, troubles du comportement et agressivité. 

Le tramadol, qui est un opiacé, peut par exemple entraîner des hallucinations et des amnésies, des effets similaires à la consommation de drogues, d'où la question que se posent les intimes de la jeune femme. Pourquoi a-t-elle pris ces médicaments à risques, elle qui tentait vainement d'avoir un enfant ? Ont-ils provoqué sa fausse couche en 2017 ?

Des substances prises à l'insu d'Alexia

La famille accuse à demi-mots Jonathann. A-t-il fait prendre ces substances à son épouse à son insu, dans la nourriture par exemple ? Pour en avoir le cœur net, elle demande au juge de récupérer le dossier médical de Jonathann Daval pour savoir si ces molécules lui auraient été prescrites par ses deux médecins.

À lire aussi

Ce nouvel élément est également et surtout révélateur de vives tensions entre les différentes parties : le juge d'instruction et la famille d'Alexia, qui estime de son côté que la lumière n'est pas faite sur une possible complicité, que l'enquête comporte bien des zones d'ombre à creuser, alors que le magistrat semble plutôt enclin à clôturer au plus vite le dossier.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/