1 min de lecture Faits divers

Adolescent tué par balle à Agen : deux mineurs en garde à vue

Lundi 10 mars, deux mineurs ont été placés en garde à vue après la mort d'un adolescent âgé de 16 ans, tué par balles dimanche à Agen. L'un d'eux a avoué être l'auteur des tirs.

Le Mcdonald's d'Agen où s'est déroulé le drame
Le Mcdonald's d'Agen où s'est déroulé le drame Crédit : Capture Google Maps
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Deux mineurs de 16 et 17 ans ont été placés en garde à vue après la mort d'un adolescent tué par balles dimanche 8 mars à Agen. L'un d'eux a reconnu être l'auteur des tirs, a annoncé mardi le parquet d'Agen.

Deux jeunes de 16 ans ont été visés, dimanche 10 mars, en plein centre d'Agen devant un restaurant McDonald's, par des tirs d'arme à feu. L'un, grièvement touché au thorax, est décédé à l'hôpital où a aussi été admis le second, blessé à la jambe. Le tireur présumé avait pris la fuite à bord d'un scooter conduit par une autre personne.

Les gardes à vue des deux suspects, interpellés quelques heures après la fusillade, ont été prolongées lundi 10 mars, et les investigations confiées à la police judiciaire, se poursuivent, a indiqué le parquet mardi. Le tireur présumé "a reconnu plusieurs tirs avec arme à feu", invoquant "un contexte de menaces dont il serait victime depuis plusieurs semaines de la part" des jeunes sur lesquels il a fait feu, a indiqué le parquet d'Agen mardi.

Les deux personnes en garde à vue, qui résident sur l'agglomération d'Agen, ne sont pas connues de la justice, a-t-on précisé de même source. Les victimes, elles aussi de l'agglomération, sont elles "peu connues", en tout cas pas pour des faits de violence.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers France Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants