1 min de lecture Présidentielle américaine

VIDÉO - Donald Trump partage une vidéo truquée de Joe Biden sur Twitter

Une vidéo truquée de Joe Biden qui lance un morceau de rap insultant la police a été repartagée par le président américain.

Joe Biden, mardi 15 septembre 2020, en Floride (Illustration)
Joe Biden, mardi 15 septembre 2020, en Floride (Illustration) Crédit : Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

Joe Biden se trouvait en Floride mardi 15 septembre, pour une tournée visant à séduire les électeurs latino-américains. Avant de prendre la parole, le septuagénaire démocrate que les républicains aiment à surnommer "Sleepy Joe" (Joe l'endormi) ou "Slow Joe" (Joe le lent), n'a pas hésité, après avoir été introduit sur scène par le chanteur porto-ricain Luis Fonsi, à jouer sur son téléphone le tube planétaire de ce dernier : Despacito

Une scène surréaliste et pleine de dérision ("Despacito" signifiant "lentement" en espagnol) qui n'a pas échappé à ses détracteurs politiques. De nombreux détournements ont rapidement pullulé sur les réseaux sociaux, et un nouveau hashtag #despacitojoe a même fait son apparition sur Twitter. 

La vidéo a également été repérée du côté du Bureau ovale, d'où Donald Trump a ironisé sur la prestation de son adversaire politique. "Qu'est-ce que c'est que ça?", écrit le président américain en partageant un message du compte parodique "The United Spot". 

Une vidéo truquée partagée par Trump

Sauf que la vidéo retweetée par le milliardaire américain est un détournement, où l'on voit Joe Biden lancer la chanson Fuck the police du groupe de rap NWA. Twitter a dû ajouter la mention "média manipulé" sur l'extrait. Le président américain est un coutumier du fait. Il a, à plusieurs occasions, retweeté des messages contenant des images truquées sur son compte, qui totalise plus de 86 millions d'abonnés.

À lire aussi
L'invité de RTL du 23 septembre 2020 Présidentielle américaine
Une réélection de Trump serait "une régression calamiteuse", selon Fabius

Le républicain, qui fait campagne sur le thème "la loi et l'ordre", accuse son adversaire démocrate de ne pas soutenir les forces de l'ordre. "Si Biden gagne, les pilleurs, les anarchistes et les brûleurs de drapeau gagnent", répète-t-il sur les estrades de campagne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine Joe Biden Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants