2 min de lecture Venezuela

Venezuela : pourquoi les tensions peuvent aboutir à une guerre civile

INVITÉ RTL - L'historien Olivier Compagnon, spécialiste de l'Amérique Latine analyse la crise vénézuélienne. Entre tensions politiques et paupérisation sans précédent, l'avenir du pays est sur le point de basculer.

Générique 1 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL
>
3 minutes pour comprendre du 30 janvier 2019 Crédit Image : HO / VENEZUELAN PRESIDENCY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Joanna Wadel

Coup de projecteur sur l'un des pays les plus riches du monde, qui se déchire pourtant depuis de longues semaines. Le Venezuela est plongé dans une très grave crise politique. Deux hommes, deux présidents, se font face. Plusieurs grandes manifestations sont prévues aujourd'hui.

Mais peut-on réellement parler de coup d'État de Juan Guaidó en s'auto-proclamant président face à Nicolás Maduro ? Selon Olivier Compagnon, historien directeur de l'Institut des hautes études de l'Amérique Latine, la question n'est pas aussi tranchée. Il précise que c'est davantage une "tentative de coup d'État", que l'on nomme dans la culture latino-américaine un "pronunciamiento", un appel sur la place publique pour contester le pouvoir en place et créer un rapport de force

En résultent désormais deux pouvoirs, avec de fortes tensions à la clé pour les jours à venir. À l'échelle nationale, Juan Guaidó bénéficie d'un fort soutien de la part de la population, qui meurt de faim. Une situation intenable, qui engendre un phénomène massif de rejet de Nicolás Maduro

À lire aussi
Baptiste des Monstiers et Pierre Caillet sur le plateau de Quotidien médias
Venezuela : les journalistes de "Quotidien" racontent leur rude détention
>
Des milliers de Vénézuéliens manifestent pour des élections Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : Jesus Olarte, Carlos Reyes, Yorman Maldonado / AFPTV / AFP | Date :

90% de la population locale vit sous le seuil de pauvreté

Situation exceptionnelle, le Venezuela, qui possède de grandes réserves de pétrole, sombre dans une pénurie de nourriture et de ressources alimentaires, au point que les Vénézuéliens fuient le pays. 

Pour Olivier Compagnon, la cause principale de cet accroissement de pauvreté vient du fait que les revenus du pétrole n'ont jamais été bien redistribués sur le territoire vénézuélien. 50% des Vénézuéliens étaient déjà sous le seuil de pauvreté il y a vingt ans. Dans les années 2000, le prix du baril étant devenu assez élevé, Hugo Chávez
avait réussi à réduire le taux national de pauvreté de quasiment 30%, à l'aide de politiques sociales de redistribution adaptées. 

Une accalmie de courte durée. Dans les années 2010, l'effondrement du prix du pétrole et le développement de la corruption à la tête de l'État ont relancé la paupérisation du pays.  Aujourd’hui, on estime que 90% de la population nationale vit sous le seuil de pauvreté

L'armée pourrait faire basculer l'avenir du pays

Il est actuellement difficile de savoir si l'armée, acteur majeur de la vie du pays, bénéficie d'un soutient particulier. Mais le spécialiste est formel, il y a de fortes chances pour qu'elle joue un rôle déterminant dans la crise actuelle. 

Au cours des dernières semaines, une série de dissensions est apparue au sein des militaires vénézuéliens. Des répressions d'opposants ont abouti à une tentative de soulèvement d'un certain nombre d'officiers. Pour ces raisons, il est probable que Juan Guaidó tente de faire basculer l'armée

Les répressions du gouvernement ont déjà fait de nombreuses victimes. Au point que tout semble converger vers un possible scénario de guerre civile. Par ailleurs, des membres de la communauté internationale, dont les États-Unis, contribuent à mettre de l'huile sur le feu, en reconnaissant immédiatement Juan Guaidó. Plus que jamais, des affrontements massifs sont à craindre. 

La négociation pour apaiser les tensions

Réunir les protagonistes de ce conflit autour d'une table pour une négociation serait une issue pacifique, préférable pour les Vénézuéliens qui souffrent considérablement. Une sortie de crise qui pourrait bien se profiler. Ce mercredi matin, Nicolás Maduro s'est dit favorable à des élections législatives anticipées dans un entretien à l'agence publique russe RIA Novosti.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Venezuela Nicolas Maduro Crise politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796381826
Venezuela : pourquoi les tensions peuvent aboutir à une guerre civile
Venezuela : pourquoi les tensions peuvent aboutir à une guerre civile
INVITÉ RTL - L'historien Olivier Compagnon, spécialiste de l'Amérique Latine analyse la crise vénézuélienne. Entre tensions politiques et paupérisation sans précédent, l'avenir du pays est sur le point de basculer.
https://www.rtl.fr/actu/international/venezuela-pourquoi-les-tensions-peuvent-aboutir-a-une-guerre-civile-7796381826
2019-01-30 11:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/91jBroao40p1rT5CpBQjPA/330v220-2/online/image/2019/0130/7796384485_nicolas-maduro-assiste-a.jpg