2 min de lecture Venezuela

Venezuela : la tentative d'attentat contre Maduro revendiquée par un groupe rebelle

Le président vénézuélien a été la cible d’un "attentat" au drone chargé d’explosif, samedi 4 août, lors d’une cérémonie militaire.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a été samedi 4 août la cible d'un "attentat" commis avec un drone chargé d'explosif.
Le président vénézuélien Nicolas Maduro a été samedi 4 août la cible d'un "attentat" commis avec un drone chargé d'explosif. Crédit : Juan BARRETO / AFP
Paul Véronique
Paul Véronique
et AFP

Un mystérieux groupe rebelle, qui serait composé de civils et de militaires, a revendiqué un attentat qui aurait visé samedi 4 août le président vénézuélien Nicolas Maduro, selon un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux. 

"Il est contraire à l'honneur militaire de maintenir au gouvernement ceux qui ont oublié la Constitution et ont fait de la fonction publique une manière obscène de s'enrichir", dénonce le texte signé par le "Mouvement national des soldats en chemise"

L'attaque manquée ferait partie de l'"Opération phénix", selon le communiqué lu samedi soir par Patricia Poleo, une journaliste proche de l'opposition et basée aux États-Unis, sur sa chaîne YouTube. Cette farouche adversaire du gouvernement socialiste vénézuélien s'est limitée à lire ce texte qu'elle affirme avoir reçu de ce groupe rebelle.   

À lire aussi
Le Venezuela est plongé dans le noir depuis le 7 mars 2019. international
Venezuela : une panne d'électricité gigantesque plonge le pays dans le chaos

Le président colombien accusé

Le président vénézuélien Nicolas Maduro avait accusé son homologue colombien Juan Manuel Santos d'être responsable d'un attentat contre lui à Caracas, commis selon les autorités vénézuéliennes avec des drones chargés d'explosif. "Aujourd'hui on a essayé de m'assassiner", a déclaré Nicolas Maduro lors d'une intervention radio-télévisée. "Je n'ai pas de doute que le nom de Juan Manuel Santos est derrière cet attentat", a-t-il assuré.

À Bogota, une source gouvernementale colombienne a déclaré qu'accuser Juan Manuel Santos dans cette affaire était "sans fondement". Le ministre vénézuélien de la Communication Jorge Rodriguez a déclaré un peu plus tôt que Nicolas Maduro avait réchappé à un attentat commis avec des drones chargés d'explosif alors qu'il prononçait un discours lors d'une cérémonie militaire dans le centre de Caracas.


Sept militaires ont été blessés et hospitalisés à la suite de l'attaque, a déclaré le ministre de la Communication. "Il s'agit d'un attentat contre la personne du président Nicolas Maduro", a déclaré le ministre après l'incident où l'on a vu le président vénézuélien, en direct à la télévision gouvernementale, interrompre son discours. 

En pleine allocution, après une détonation, Nicolas Maduro, son épouse Cilia Flores et les hauts gradés qui les entouraient sur une estrade ont regardé vers le ciel, l'air surpris et inquiet. Après quoi la caméra a montré plusieurs centaines de soldats en train de rompre soudainement les rangs et de se mettre à courir sur l'avenue où se déroulait l'événement, dans une certaine confusion. La télévision d'État a ensuite coupé la retransmission.

>
Así se interrumpió la cadena mientras hablaba el Presidente Nicolás Maduro en aniversario GNB

Maduro accuse aussi des financiers aux États-Unis

Selon le ministre de la Communication, "une charge explosive (...) a détoné à proximité de l'estrade présidentielle" et d'autres charges ont explosé en plusieurs endroits de la parade militaire. Nicolas Maduro "en est sorti complètement indemne et se trouve en ce moment en train d'effectuer son travail habituel", a déclaré le ministre.

Le président, a-t-il toutefois indiqué, "est en réunion permanente avec le haut commandement politique, avec les ministres et avec le haut commandement militaire". Lors de son intervention ultérieure, Nicolas Maduro a fait état de plusieurs arrestations.


Outre le président colombien Santos, il a accusé des personnes vivant selon lui aux États-Unis. "Les premières investigations nous indiquent que plusieurs des financiers (de l'attentat, NDLR) vivent aux États-Unis, dans l'État de Floride", a déclaré Nicolas Maduro. "J'espère que le président Donald Trump est disposé à combattre les groupes terroristes", a-t-il ajouté. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Venezuela Nicolas Maduro Attentat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794329914
Venezuela : la tentative d'attentat contre Maduro revendiquée par un groupe rebelle
Venezuela : la tentative d'attentat contre Maduro revendiquée par un groupe rebelle
Le président vénézuélien a été la cible d’un "attentat" au drone chargé d’explosif, samedi 4 août, lors d’une cérémonie militaire.
https://www.rtl.fr/actu/international/venezuela-la-tentative-d-attentat-contre-maduro-revendiquee-par-un-groupe-rebelle-7794329914
2018-08-05 01:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HrKQMLWVPBhImKYcX3nDGA/330v220-2/online/image/2018/0805/7794329916_000-18513k.jpg