2 min de lecture Coronavirus Allemagne

Vaccination contre le coronavirus : où en sont nos voisins européens ?

DÉCRYPTAGE - Plus de 264.000 Allemands ont déjà reçu une dose du vaccin Pfizer-BioNTech, alors que les Pays-Bas ne commenceront leur campagne que ce mercredi 6 janvier.

Coronavirus : tour d'Europe de la vaccination
Coronavirus : tour d'Europe de la vaccination Crédit : AFP PHOTO STR / AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre Journaliste

La France est-elle vraiment la mauvaise élève de l'Europe ? Le gouvernement essuie de nombreuses critiques sur la lenteur du démarrage de la campagne vaccinale. Invité de RTL mardi 5 janvier, le ministre de la Santé a ainsi promis un nouvel élargissement de la vaccination contre le Covid-19. Mais qu'en est-il chez nos voisins européens ? Certains sont-il aussi à la traîne que l'Hexagone ?

En matière de vaccination, c'est le Royaume-Uni, qui vient de débuter une nouvelle période de confinement strict, qui fait pour l'instant la course en tête. Pour alléger la pression sur les hôpitaux, les autorités britanniques espèrent en effet avoir vacciné d'ici mi-février toutes les personnes de plus de 70 ans ainsi que les soignants, soit près de 14 millions de personnes. 

Londres mise sur une très forte accélération de la campagne de vaccination, qui a déjà permis d'immuniser plus d'un million de personnes depuis le 8 décembre, et désormais menée avec deux vaccins, le Pfizer/BioNTech et l'AstraZeneca/Oxford, plus facile à administrer.

L'Union européenne à la traîne ?

Des chiffres qui sont bien loin de ceux affichés par les membres de l'Union européenne. Depuis le début de la vaccination en Europe le 27 décembre, les lenteurs de certains pays à administrer le vaccin sont fustigées, comme en France. 

Mais c'est aux Pays-Bas que le retard semble le plus important. Les premières vaccinations y sont prévues près de deux semaines après le lancement des vaccinations dans l'UE, et presque un mois après le début de la campagne au Royaume-Uni. 

À lire aussi
coronavirus
Des enfants morts-nés à cause de la Covid-19 ? L'Irlande s'interroge

Si bien que les autorités néerlandaises, dernières dans l'UE à se lancer, ont décidé d'avancer de deux jours le début de leur campagne, qui commencera finalement mercredi 6 janvier. Le personnel hospitalier en contact avec des patients Covid-19 sera le premier à bénéficier du vaccin aux côtés de travailleurs de maisons de retraite dans le sud du pays.

Allemagne et Danemark, "bons élèves" de l'UE

Beaucoup plus rapide, l'Allemagne a lancé samedi sa campagne de vaccination. Plus de 264.000 personnes âgées et personnels soignants avaient ainsi reçu lundi une première dose du vaccin Pfizer-BioNTech. 

Si le rythme de vaccination dépasse de loin celui de nombre de voisins européens, des voix s'élèvent tout de même dans le pays pour déplorer sa supposée lenteur. Le quotidien Bild accuse ainsi le gouvernement d'avoir "trop compté sur l'Union européenne" pour s'approvisionner en vaccins, et de privilégier le seul produit Pfizer-BioNTech au détriment du vaccin Moderna.

Tout aussi efficace, le Danemark, qui annonçait samedi 2 janvier avoir piqué environ 46.000 personnes sur ses 5,8 millions d'habitants, pouvait se targuer du taux de vaccination (sur 100 habitants) le plus important de l'UE (0,81), devant l'Allemagne (0,32), l'Italie (0,21), l'Estonie et la Croatie (0,19), ou encore l'Espagne (0,18). En outre, le pays scandinave a annoncé lundi espacer jusqu'à six semaines les deux doses de vaccin contre le Covid-19, afin de permettre à plus de personnes de recevoir une première injection.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Allemagne Europe Union européenne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants