1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Sécheresse : quelle est la situation chez nos voisins européens ?
4 min de lecture

Sécheresse : quelle est la situation chez nos voisins européens ?

ÉCLAIRAGE - L'Italie, l'Espagne, le Portugal, l'Allemagne ou encore les Pays-Bas, l'Angleterre ou la Grèce subissent eux-aussi de plein fouet la sécheresse de cet été 2022.

Sécheresse (illustration)
Sécheresse (illustration)
Crédit : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Thomas Pierre & AFP

L'été 2022 restera comme celui d'une sécheresse historique en France et en Europe. Nos voisins, eux-aussi, souffrent des fortes chaleurs et des pénuries d'eau. Confrontée à la pire sécheresse depuis 70 ans, l'Italie a ainsi décrété début juillet l'état d'urgence dans cinq régions : Émilie-Romagne, Frioul-Vénétie Julienne, Lombardie, Vénétie et Piémont. La Lombardie a indiqué pour sa part que les réserves des lacs pourraient s'épuiser rapidement.

Comme l'Hexagone ou l'Italie, l'Espagne a connu ces derniers mois des températures extrêmes, au sortir d'un hiver inhabituellement sec. Les réserves d'eau espagnoles sont ainsi tombées début août à 40,4% de leur capacité, soit 20 points de moins que la moyenne des dix dernières années à cette époque. 

Cette situation a poussé les autorités à prendre des mesures d'urgence pour limiter la consommation d'eau, notamment en Catalogne et en Andalousie, où le niveau des réservoirs ne dépasse pas 25% (au lieu de 56,5%) dans le bassin du Guadalquivir, qui irrigue l'ensemble de la région.

Portugal

Toujours sur la péninsule ibérique, le Portugal est également frappé par la sécheresse exceptionnelle sur l'ensemble de son territoire. Il a connu le mois de "juillet le plus chaud de ces 92 dernières années", a indiqué le 5 août l'institut météorologique national. Il s'agit du mois "le plus chaud" depuis qu'ont commencé à être collectées des données météorologiques comparables. 

À lire aussi

La valeur moyenne de la température maximale a été de 31,16 degrés Celsius. Pendant cette période le thermomètre a atteint un record historique de 47 degrés pour un mois de juillet. Cette température a été enregistrée le 14 juillet à Pinhao (nord). En matière de précipitations, le mois de juillet a été "le 4e mois le plus sec depuis 2000", la quantité de pluie tombée correspondant "à peine à environ 22% de la moyenne", indique l'institut.

Une grande partie de l'Allemagne en état de "sécheresse extrême"

Le nord de l'Europe n'est pas pour autant épargné. Une grande partie de l'Allemagne est en état de "sécheresse extrême" ou "exceptionnelle", notamment Berlin, selon l'institut UFZ de recherche environnementale. Tout autour de la capitale, dans la région du Brandebourg, plusieurs incendies de forêt se sont ainsi déclarés depuis le début de l'été. L'un d'eux a ravagé plus de 850 hectares. Le sud-est de l'Allemagne, à la frontière avec la République tchèque, luttait aussi début août pour éteindre un incendie de forêt.


Selon les scientifiques, les canicules à répétition sont un marqueur sans équivoque du réchauffement de la planète et ces vagues de chaleur sont appelées à se multiplier, s'allonger et s'intensifier. La montée des températures et la multiplication des canicules et des sécheresses créent des conditions idéales pour les incendies de forêts ou les feux de brousse.

Une pénurie d'eau décrétée aux Pays-Bas

Les Pays-Bas voisins ont, de leur côté, décrété le 3 août une "pénurie d'eau" officielle due à la sécheresse qui les frappe également depuis plusieurs semaines. En juillet dernier, le pays a enregistré sa troisième température la plus élevée depuis le début des relevés, soit 39,4 °C. 

Certaines régions des Pays-Bas, deuxième exportateur agricole mondial après les États-Unis, ont déjà interdit aux agriculteurs d’arroser leurs cultures avec de l'eau de surface. La priorité serait désormais donnée à la sécurité du système de digues des Pays-Bas, puis à l'approvisionnement en eau potable et en énergie. Le pays est protégé par un célèbre système de barrages, de digues et de canaux mais avec environ un tiers de sa superficie située sous le niveau de la mer, il reste vulnérable au changement climatique. 

Le mois de juillet le plus sec jamais vu en Angleterre

Le mois de juillet a également été le plus sec jamais enregistré dans le sud de l'Angleterre, après plusieurs mois de faibles précipitations, entraînant la mise en place localement de premières restrictions sur la consommation. Comme une grande partie de l'Europe, le Royaume-Uni a été soumis le mois dernier à de fortes pressions atmosphériques, avec des températures qui ont dépassé 40 degrés Celsius pour la première fois. 

Le pays a aussi connu le mois de juillet le plus sec depuis 1935 et notamment dans le sud où il s'agit du mois le plus sec jamais enregistré avec seulement 17% des précipitations moyennes. La multiplication des vagues de chaleur y est aussi une conséquence directe de la crise climatique selon les scientifiques, les émissions de gaz à effet de serre augmentant à la fois leur intensité, leur durée et leur fréquence. 

En Grèce, l'inquiétude des incendies

À écouter

Sécheresse en Grèce
00:00:56

En Grèce, le nombre de départs de feu est tel dans le centre du pays que les citoyens doivent prendre le relais des autorités, comme avec Panayotis, enseignant dans un village de Grèce centrale. Tous les matins, des caisses d'eau sont chargées sur le tracteur de ses cousins et tous se mobilisent pour arroser les étendues des environs. 

Son angoisse : les incendies. Il y a un an, la puissance des vents a détruit plusieurs habitations et cette année, il est encore plus inquiet. "Le problème, c'est qu'il n'y a absolument pas d'eau cette année. Les nappes phréatiques sont à sec, la canicule nous étouffe. Le moindre coup de vent peut attiser l'incendie".

Les autorités grecques dénombrent près d'une soixantaine de départs de feu par jour. C'est un record. La plupart sont maîtrisés car les pompiers grecs ont reçu de l'aide internationale, notamment de pompiers français venus s'installer pour la saison en Grèce. 

Or, la canicule continue de sévir et les terres asséchées ne sont pas toutes prises en charge. D'autant que l'eau devient précieuse. Le gouvernement grec promet de redoubler d'efforts pour les aider. Or, pour le moment, sa marge de manœuvre est limitée. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/