1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : le gouvernement va-t-il remettre en place le passe sanitaire ?
1 min de lecture

Coronavirus : le gouvernement va-t-il remettre en place le passe sanitaire ?

Le passe sanitaire pourrait bien être de nouveau demandé sous certaines conditions. Le projet de loi sera examiné à partir du lundi 11 juillet à l'Assemblée nationale.

Illustration passe sanitaire
Illustration passe sanitaire
Crédit : Aline Morcillo / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Lison Bourgeois & AFP

Le passe sanitaire n'est pas définitivement enterré. En conseil des ministres ce lundi 4 juillet, la Première ministre a laissé échapper la possibilité d'instaurer de nouveau le fameux sésame. Encadré par le projet de loi d'urgence sanitaire contre le coronavirus, le passe sanitaire ne serait demandé qu'au passage des frontières. 

Il "va permettre de prolonger quelques dispositions absolument indispensables pour faire face à la poursuite de l'épidémie de Covid-19 dans notre pays", a expliqué le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran. Il a précisé que ce projet de loi sera examiné à partir du lundi 11 juillet à l'Assemblée nationale. 

"En revanche, tous les autres dispositifs de lutte contre l'épidémie (...) ne font plus partie de ce projet de loi", a confirmé l'ex-ministre de la Santé. Ainsi, le texte ne prévoit pas de prolonger au-delà du 31 juillet la possibilité de rétablir l'état d'urgence sanitaire, ni un passe sanitaire ou vaccinal pour restreindre l'accès à certains lieux ou rassemblements. 

Par ailleurs, les fichiers informatiques SI-DEP -résultats des tests de dépistage- et Si-VAC -vaccins- seront maintenus jusqu'au 31 mars 2023.  "On ne peut pas se permettre d'arrêter la surveillance de la circulation du virus", a justifié le porte-parole du gouvernement.

À écouter aussi

Un deuxième article du texte propose aussi à partir du 31 juillet "de rétablir un système de passe mais un passe aux frontières ou entre le territoire métropolitain et les outre-mer". Olivier Véran a, par ailleurs, tenu à ajouter que ce dispositif dépend d'un changement important, "c'est-à-dire en cas de nouveau variant". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.