1 min de lecture Faits divers

Roumanie : une patiente brûlée vive lors d'une opération

Une Roumaine est morte après avoir été grièvement brûlée sur la table d'opération d'un hôpital en raison de l'utilisation inappropriée d'un bistouri électrique, le 29 décembre.

Les urgences Floreasca de Bucares en Roumanie
Les urgences Floreasca de Bucares en Roumanie Crédit : Capture d'écran Google street view
benoit
Benoît Collet et AFP

Une Roumaine est morte après avoir été grièvement brûlée sur la table d'opération d'un hôpital transformée en brasier par l'utilisation inappropriée d'un bistouri électrique avec un désinfectant à base d'alcool, a annoncé le 30 décembre le ministère roumain de la Santé.

La patiente, âgée de 66 ans, est décédée le 29 décembre des suites des brûlures qu'elle a subies une semaine plus tôt, lors d'une l'intervention chirurgicale dans le cadre de son traitement pour un cancer du pancréas.

Le secrétaire d'État roumain à la Santé, Horatiu Moldovan, a mis en cause "les chirurgiens", lesquels "devraient savoir qu'il est interdit d'utiliser un désinfectant à base d'alcool lors d'interventions chirurgicales effectuées avec un bistouri électrique".

Le contact du produit inflammable avec le bistouri a entraîné une combustion, et la patiente "s'est enflammée comme une torche", a écrit sur sa page Facebook le député Emanuel Ungureanu, qui affirme citer les témoignages du personnel médical de l'hôpital des urgences Floreasca de Bucarest où se sont déroulés les faits.

Brûlée à 40%

À lire aussi
Des voyageurs sur un quai du métro de Barcelone faits divers
Barcelone : en plein confinement, un couple fait l'amour dans un photomaton

Alors qu'il menaçait de se propager, l'incendie a été éteint par une infirmière qui a jeté un seau d'eau sur la malade, ont raconté des témoins cités par les médias. La patiente a subi des brûlures sur 40% du corps.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Hôpitaux Roumanie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants